Qulques égarements de Tariq Ramadan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qulques égarements de Tariq Ramadan

Message par librislam le Dim 16 Mai - 13:33

Louange à Allah, c'est Lui dont nous implorons le secours et la guidée. Nous cherchons refuge auprès de Lui contre la méchanceté de nous même et contre nos mauvaises actions. Celui qu'Allah guide ne s'égarera jamais, et celui qu'Allah égare ne sera jamais guidé. Je témoigne que Le Seul qui mérite l'adoration est Allah L'Unique et que Mouhammad r est Son adorateur et Son messager.

On demanda un jour a l'Imam Ahmad ibnou Hanbal :
« Préfères-tu que l'homme prie, jeune, et fasse la retraite pieuse ou qu'il
parle des innovateurs ? ». Il répondit : « S'il jeûne, prie et se met en
retraite pieuse, il le fait pour lui-même. Alors que s'il parle des
innovateurs il le fait pour les musulmans, cela est préférable »

Extrait de majmou fatawa de cheikh al Islam Ibn Taymiya (28/231,232)

C'est ainsi que nous vous invitons aujourd'hui à découvrir les dérives de Tariq Ramadan, en espérant que les musulmans découvrent la vérité sur cet innovateur et s'éloignent de ses philosophies destructrices.

1- Il propose de modifier ou d'améliorer les règles divines concernant l'héritage de la femme qui pour lui, à notre époque est une injustice en vers les femmes et une « discrimination terrible ».
[L'Islam en question p 273]

2-Il dit aussi textuellement :
« L'application concrète et littérale des textes peut devenir, devient et
dans certain cas est très discriminatoire ».

[L'Islam en question p283]

En réalité : Tout ce qui a été révélé de notre Créateur est une miséricorde pour nous, et nous l'acceptons comme il l'a été révélé et nous l'appliquons en tout soumission du mieux que nous le pouvons, comme il a été décrété dans le verset suivant :

(La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager pour que celui-ci juge parmi eux, est : « Nous avons entendu et nous avons obéi ! »)

{S24; v51}

Et il est vraiment abominable de dire que l'application de la parole d'Allah
est injuste ou discriminatoire car toute la justice vient d'Allah, c'est Lui
Le juste et Il dit Lui même :

(En réalité Allah n'est pas injuste à l'égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tort à eux même)
{S10 ; v44}

(Et Allah n'est point injustes envers les serviteurs).
{S8;v 51}


Quant à la modification ou à l'arrangement de la loi d'Allah comme en parle à maintes reprises Tariq Ramadan dans ses livres, voici ce qui est dit dans le saint Coran :

( Telle était la voie établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant, et tu ne trouveras pas de changements dans la loi d'Allah ).
{S33;v 62}

(Or jamais tu ne trouveras de changements dans la règle d'Allah et jamais tu ne trouveras de déviation dans la règle d'Allah ).
{S35; v43}



3-Il dit textuellement :
« Si j'ai à m'exprimer sur ce sujet, où que je sois, je dirai qu'il est
autorisé et légitime, sur la base des références islamiques de changer de
religion ».

[L'Islam en question p279]

Le prophète dit à ce sujet :
« Celui qui change de religion, tuez-le ! »
(Boukhari 6922)
( voir aussi Boulough Al Maram ahadiths n°1031, 1032, 1033)

(Bien entendu, cette responsabilité [de le tuer] incombe aux autorités, et
non au commun des musulmans, et selon des règles précises du droit islamique)

Il affirme que la femme musulmane est libre d'épouser un non musulman, et que son choix doit être respecté.
[L'Islam en question p282]

Allah dit :

(Ô croyants, lorsque des musulmanes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les ; Allah connaît mieux leur foi ; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites pour eux [en tant qu'épouses] ; ni eux pour elles [en tant qu'époux]).
{S60; v10}

4-Dans une de ses cassettes, la n° 18 de la série des commentaires du Coran, il dit mot pour mot en argumentant sur le fait que l'homme soit
naturellement bon ou mauvais après avoir passé en revue les philosophie du Marquis de Sade et de Hopps il ajouta dans la série :
« Et puis de la même façon, il n'y a pas en Islam d'idée que l'homme serait fondamentalement bon comme vous l'avez dans la tradition, d'ailleurs que l'on attribue à Rousseau mais qui intervient avant la philosophie de Rousseau et qu'on trouve déjà chez Montaigne, l'homme est naturellement bon, avec la formule que vous connaissez, le bon sauvage, et c'est la société qui le corrompt ajoute Rousseau ; ce qui a fait sourire Voltaire demandant à Rousseau dans l'une de ses lettres lorsqu'il a su que Rousseau défendait l'idée du bon sauvage : Mon cher ami venez que nous allions brouter l'herbe de nos campagnes pour retrouver le bon goût de la sauvagerie ».

Le grand savant Ibn Qayim Al Djawziya a dit:
« La science c'est: Allah a dit, le prophète a dit et les compagnons ont
dit »
.

L'Imam Shafi dit au sujet des gens qui délaissent le livre d'Allah et
argumentent avec la philosophie :
« Si vous m'écoutez, le sort de ces personnes serait qu'on les fouette avec des branches de palmiers et des sandales puis qu'on les mettent sur un âne et qu'on les promène ainsi dans le village en disant regardez le sort qui attend celui qui délaisse le Coran au profit de la philosophie ».

L'imam Adh Dhahabi (mort en l'an 748 de l'Hégire) (rahimahullah) a dit: « Il est rapporté de manière authentique de Daraqutni qu'il a dit: « Il n'y a
rien de plus détestable à mes yeux que 'Ilmul kalam ( la philosophie). Je
dis: Personne ne doit rentrer dans 'Ilmul kalam, ni dans l'argumentation
logique.
[Siyar 16/457]


5-Il affirme encore que se laisser pousser la barbe et de porter le kamis comme le faisait le prophète n'est pas stratégique pour appeler les gens à l'Islam, mais qu'il faut les imiter pour qu'ils nous aiment et acceptent l'Islam, que le port du voile pour la femme n'est pas une obligation,

bdoullaâh Ibné Oumar (radhia Allâhou anhou) rapporte ainsi que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a dit : "'A'foul louhâ" ("Laissez poussez (vos) barbes.") (Hadith cité dans les six recueils authentiques). Le verbe "A'foû" en arabe, lorsqu'il est employé au sujet de la barbe (comme c'est le cas dans ce Hadith) signifie: "Laisser pousser la barbe jusqu'à ce que les poils soient bien longs." (Réf: "Tâdj oul Ouroûss")

"Le sens qui ressort de l'ensemble de ces Hadiths est qu'il faut laisser la barbe (pousser) dans son état naturel."

(Réf: "Ikhtilâf Oummah" de Cheikh Achraf Ali Thanwi r.a. - Page 205)

Jarir rapporte de Zaid ibn Habib l’histoire des deux envoyés de Chosroes (des perses), il dit : « Tous deux rentrèrent chez le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) (alors que leurs barbes étaient rasées et leurs moustaches non taillées) qui s’abstint de les regarder par dégoût, et il leur dit : Malheur à vous ! Qui vous a ordonné de faire cela ? Ils dirent : C’est notre seigneur qui nous l’a ordonné (Chosroes). Le Prophète répliqua : Moi, mon Seigneur m’a ordonné de laisser pousser ma barbe et de tailler ma moustache. »



Al-Bukhari et Muslim ont rapporté dans leurs recueils de hadiths authentiques d’après ‘Abdullah ibn ‘Umar que le Prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit : « Différenciez-vous des polythéistes et laissez poussez vos barbes et taillez vos moustaches ».

Et la on voit un second aspect, le frère Tariq appel a ressembler aux non musulmans, qu'en dit le Prophète?

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi Wa sallam) a mis en garde de les imiter et de les suivre aveuglément, il dit :

« Vous suivrez les faits et gestes de ceux qui vous ont précédé, leur ressemblant comme se ressemblent la plume d’une flèche avec une identique à elle, jusqu’au point où s’ils rentraient dans le trou d’un lézard, vous y seriez rentrés.
Ils (les compagnons) dirent : O prophète d’Allâh ! Seraient-ce les Juifs et les Chrétiens ?
Il dit : Qui d’autre alors ? »

Rapporté par al-Bukhârî.

Et rappelez-vous la parole du messager d'Allah, lorsque
Hudhayfa Ibnul Yaman le questionna à propos du mal afin de ne pas en être atteint, le messager d'Allah lui répondit :
« Des gens ne se conduiront pas selon ma conduite (sunna), ils ne guideront pas dans la voie dans laquelle j'ai guidé. Tu y reconnaîtras des choses conformes et tu en ignoreras d'autres. »
« Des individus attireront les gens aux portes de l'enfer. Celui qui leur
répondra, ils le précipiteront en enfer ».
« Décrit-les moi !» dit Hudhayfa.
Muhammad répondit :
« Ils sont de notre souche et parlent notre langue ! » (Boukhari, Mouslim)

Et le Prophète (sallallahu ‘alayhi Wa sallam) dit :
« Celui qui cherche à ressembler à un peuple en fait partie. »


Et ceci n'est qu'un petit aperçu des dérives de cet innovateur que beaucoup de jeunes ont suivi aveuglément en se laissant duper par son langage plaisant, mais malheureusement, très loin des lois d'Allah et de la sunna de son messager. C'est pourquoi nous invitons tous les frères et soeurs à mettre en garde son entourage contre les livres et les cassettes de Tariq Ramadan et de les délaisser. Et nous leur recommandons aussi de ne pas se laisser amadouer par ces propos attirants mais qui en faite cachent tout ce qu'il y a de plus détestable.

Que faire fasse au divergence ???

Le Prophete aaleyho salat wa salam nous le dis : « Craignez Allah, écoutez et obéissez, fût-ce a un esclave abyssin. Celui qui, parmi vous, vivra après moi verra beaucoup de divergences, accrochez-vous donc à ma Sunna et celle des califes biens-guidés après moi, mordez-la de toute vos dents et prenez garde aux nouvelles choses car toute innovation est un égarement »

Revenir à Sa Sunna, et à la compréhension qu'en ont eut les compagnons, et de se méfier des nouveautés (ajouts ou retranchements) en religion !

librislam

Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 36
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 01/03/2010

http://librislam.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum