le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par imam le Jeu 22 Jan - 2:07

que la paix d'allah le tout miséricordieux est ca miséricorde vous accompagne salam au alykom warahmato allahi wabarakatoh Louange à Allah, c’est Lui dont nous implorons le secours et la guidée. Nous cherchons refuge auprès de Lui contre la méchanceté de nous-même et contre nos mauvaises actions. Celui qu’Allah guide, ne s’égarera jamais et celui qu’Allah égare ne sera jamais guidé. Je témoigne que Le Seul qui mérite l'adoration est Allah l’Unique et que Mouhammad est Son adorateur et Son messager. Sache que la parole la plus saine et la plus véridique est celle d’Allah (Coran) et le chemin le plus droit est celui du Prophète Mouhammad Et la plus mauvaise des choses est v et toute nouveauté est une innovation, et toute innovation est un égarement et tout égarement est en enfer.


ce santes des qustion est des reponse que jai essaia de ramacer avnt de explique sur l ikhwan muslmain


qustion

salam wa'aleykoum,
alors j'entends toujours parler des ikhwane muslimine mais je sais toujours pas c'est koi!! on m'a juste dit ke c'était une secte ! si qq'un pouvait m'éclairer sur ce sujet.
salam


reponse

C'est un mouvement à la base politique venu d'Egypte qui a été fondé par Hassan El Banna (rahimullah).
On reproche généralement à ce mouvement d'user de n'importe quelle stratégie afin d'arriver à leurs fins, ils ont en effet choisi la voie du dialogue et de l'infiltration dans les partis politique dans l'espoir d'un jour voir emerger un état islamique.
Sur le plan purement religieux, on leur reproche leurs rapports trés intimes avec le soufisme
...


reponse


[color=blue]L’après cheikh Hassan Al Banna
Nous pourrions dire avec le recul que deux facteurs semblent avoir influencer la conduite de la da’wa de cheikh Hassan Al Banna, l’environnement et sa formation religieuse. Il est impossible à mes yeux de juger la da’wa de cheikh Al Banna en la dissociant du contexte dans laquelle elle a évoluée et de la personne qui en était la source.
Sa da’wa s’est contentée de :
1- Rassembler les différentes catégories de gens sans prendre garde de l’état de chaque personne tant sur sa foi que sur le sens donné à son appartenance à l’Islam. Ce type de rassemblement forma un front qui, comme on a pu le constater, prêta allégeance aux gouvernements successifs tout en cherchant à leur rappeler le devoir d’appliquer la chari’a.
2- Pacifier sa relation avec le pouvoir établi.

A. Une continuité aveugle sans renouveau
L’occupant anglais est sorti, les officiers libres ont pris le pouvoir et ont établi des lois d’exception tout en gardant la constitution qui prônait Al kufr Al bawahe engendrant désordre, provocation et affrontement entre l’état et les ikhwane. Mais est-ce que pour autant la vision des ikhwane changea ? Non, ils ont suivi la même ligne directrice du cheikh Hassan Al Banna.
Il aurait été du devoir des ikhwane de renouveler leur ijtihad quant à la vision de la réalité nouvelle qui se présentait à eux. Il y aurait, selon des frères en rupture avec l’organisation, trois raisons au fait que les ikhwane n’aient rien entrepris :
1- L’absence d’une vision claire quant au déroulement des événements.
2- L’influence charismatique du cheikh Hassan Al Banna qui a provoqué chez ses disciples, d’une part une léthargie intellectuelle et d’autre part, la persistance de la méthode Al Banna.
3- L’absence d’une indépendance d’esprit chez ses disciples dans la prise de position et la valorisation de la réflexion – ijtihad. Ceci donna un mimétisme -taqlid-, la critique revenant en premier lieu à Al Banna (qu’Allah lui fasse miséricorde).
D’autre part, il est important de souligner que la compréhension que se fait la mouvance de la notion d’al imane se rapproche plus d’une faillite de la conception du rapport Islam-kufr. Al imane chez al ikhwane veut dire ‘at-tasdiq’, c’est à dire que l’œuvre, al ‘amal, est en retrait par rapport à al imane. Al imane se suffirait à lui-même, ce qui revient à considérer qu’il suffirait de « croire vrai sans faire appel à al ‘amal ».
Aucun acte, soit-il une parole, un ‘amal (acte) ou une intention ne peut selon eux annuler ‘at-tawhid’ tant que le musulman ne prononce pas ‘al kufr’ ou yastahil ce qu’Allah a rendu illicite. Cette manière de concevoir al iman a permis d’excuser les gouverneurs qui n’appliquaient pas hukm Allah et, ainsi, de continuer dans la ligne de Al Banna en pacifiant la relation avec les tawaghit allant même jusqu’à participer à des organisations politiques. A travers cette implication dans ces organisations, ils légitimèrent aux yeux des musulmans ces pouvoirs de ridha et de mécreance.
C’est à ce moment précis de l’histoire de cette mouvance que naquirent d’autres orientations qui s’opposèrent aux frères musulmans en prônant d’autres méthodes et actions.

B. La tendance du renouveau au sein des frères musulmans :
Un mouvement de renouveau est né au sein de la mouvance des ikhwane. Ce dernier tout en voulant rester au sein du groupe ‘mère’ chercha à provoquer une réaction en chaîne qui devait mettre terme à l’attitude du «plat ventre» des ikhwane face aux Taghout et face au jumude.
Le constat est amer… La ligne de conduite d’al ikhwane n’a pas changé depuis Al Banna !
En voici un résumé :
1- Rassembler au maximum sans établir une différence entre sunnah proclamée ou bid’a répandue. Les gens se portent bien tant qu’ils appartiennent à al ikhwane tandis que ‘al hadyou ad-dahir’ comme l’obligation de porter la barbe ou l’interdiction de la mixité et de l’écoute de la musique ne fait pas partie des fondements du din! L’essentiel pour les prédicateurs, c’est d’appeler ‘la plèbe’ et de l’attirer vers la da’wa des ikhwane même s’ils baignent dans le chirk et les péchés capitaux. La mouvance des ikhwane est un but en soi, suivre la sunnah du Prophète (sws) n’y est pas un but fondamental.
2- La nature du mouvement ikhwane est purement politique. Elle n’est nullement une da’wa islamique complète qui englobe la vie entière dans sa dimension politique, économique et sociale comme le voudrait Allah.
3- Comme le montre le docteur Jamel Sultane, le mouvement du renouveau se trouva face à un mur de béton de la part de la hiérarchie du mouvement. Les difficultés à surmonter étaient de quatre ordres :
a- Une mise en garde continuelle contre toute auto-critique.
b- Une école qui pousse l’ensemble à adopter la même opinion.
c- Une appartenance à l’organisation qui prime sur l’appartenance à l’Islam.
d- Une absence totale de canaux de dialogue à l’intérieur du mouvement.
Après avoir énumérer ces difficultés qui représentaient le mur du béton, arrêtons-nous sur les idées de ce mouvement à travers le Dc Jamel Sultane qui, dans son article, tâche de donner son avis sur l’idée même de renouveau qui consistait à parler de ‘muraja’at’. Ce dernier considère que ‘al muraja’at’ est en elle-même une demande islamique « char’iya », humaine et logique. De même, réévaluer ‘al massira’ par rapport à la méthodologie et les moyens est une obligation car se contenter seulement de mettre en avant des personnes de confiance et connues par leur probité n’est pas suffisant. Selon lui, pour la compétence, il faut des conditions professionnelles, humaines et char’iya. Enfin parmi « al muraja’at » que le docteur met en exergue, c’est de revoir la relation entre le pouvoir établi et le mouvement. Il constate que cette relation est floue, ambiguë et contradictoire. Il récuse au sein du mouvement, l’absence d’une vision claire.

C. Lune de miel occident-ikhwane :
Au regard du ‘plat ventrisme’ des ikhwane face au nouvel ordre mondial et du rapprochement de ces derniers à l’idéologie libérale, seront-ils aujourd’hui l’alternative pour l’occident par rapport à quelques pouvoirs arabes ?
Tout porte à croire que c’est le cas. Afin d’éluder notre propos, prenons l’exemple du mouvement ikhwane ‘mère’ de l’Egypte.
Ce mouvement comme on a pu le constater, c’est octroyer une certaine légitimité au sein de la population et a su imposer une relation pacifique entre cette population et les pouvoir de ridha en terre d’Islam. Il prôna dans son discours trois attitudes officielles que l’on a déjà énumérer plus haut :
1- Accepter les gens comme ils sont en donnant la primauté à l’appartenance à l’organisation ikhwane plutôt qu’à l’Islam.
2- Ne plus considérer la notion d’al hakimiya comme un pilier de la aqida du musulman et accepter l’idée de démocratie qui sous-entend donner le droit de ‘légiférer ‘ aux personnes humaines en dehors d’Allah.
3- Refuser le ‘jihad obligatoire’ contre les pouvoirs de ridha tout en déclarant la guerre contre ceux qui le prônent.
Les ikhwane s’attèlent à favoriser une certaine écoute envers les occidentaux et particulièrement les américains sans compter les relations secrètes entretenues dans des ambassades occidentales sur les terres d’Islam entre les représentants en vue des ikhwane et les différents gouvernements occidentaux. Les ikhwane pour se rapprocher de plus en plus des décideurs occidentaux prennent soin de leur démontrer leur capacité de manœuvre politique et tâchent de s’imposer comme les seuls à pouvoir jouer un rôle d’accalmie (protection des intérêts occidentaux) entre l’occident envahisseur et les populations en terre d’Islam.
La preuve en est :
1- La fatwa du cheikh d’al ikhwane qui consistait à justifier « yajouze » au musulman qui se trouvait au sein de l’armée américaine de participer à la guerre contre un autre musulman, dans ce cas nos frères Talibans. Selon ce cheikh ! L’appartenance à la nation américaine « être citoyen américain » prime sur l’appartenance à la oummah musulmane ! Et le musulman américain se doit de prouver sa citoyenneté !
2- La capacité chez les jurisconsultes des ikhwane dans un esprit machiavélique, ici maçlahate adda’wa (!!) a adopté un fiqh, qui consiste à dénaturer les préceptes islamiques « ta’wil al fassid » afin qu’elle ne soit pas en opposition avec les intérêts américains ou autres mais qu’elle ne choque pas non plus les musulmans. Voir les thèses des ikhwane concernant la démocratie, la notion de société civile, tadawoul ‘ala as sulta…
3- La participation de la mouvance ikhwane dans le gouvernement provisoire en Irak sous tutelle américaine ; sans oublier la propagande américaine pour le modèle de la démocratie turque sous le gouvernement d’un ancien ikhwaniste.
4- Le rôle anesthésiant et réfrigérant que joue al ikhwane au sein de la population musulmane à travers le monde en dissipant l’énergie du mouvement de masse dans des œuvres futiles plutôt que de la canaliser dans « al i’dad wa-l-jihad » contre les tawaghit de tout bord et tout lieu.

Conclusion :
Au terme de ces deux parties que conclure ?
Je finirais par cet appel fait par quelqu’un qui fut un des leurs à un moment de son histoire, cheikh et docteur Aymane. Dans son article intitulé « Oh ! Al ikhwane, venez vers la parole d’équité », dans lequel il dit: «Que les ikhwane profitent de l’occasion se présentant à eux afin qu’ils revoient toutes leurs politiques anciennes et les alibis de ses dernières (…) que les ikhwane prennent la bonne décision et déclarent solennellement et sans ambages que la hakimiya est à Allah et nulle souveraineté qu’a Son char’, aucune place dans la société musulmane à la laïcité, la qawmiya ou la démocratie (…) et que tous les pouvoirs, aujourd’hui, sont sortis de l’Islam et qu’il est donc du devoir de tout musulman d’œuvrer pour les anéantir par l’action de la main, de la parole et du cœur… ». Pour ce faire, il pose comme conditions pour ce changement : « Ceci sera possible que lorsque al ikhwane reconnaîtront que ach-char’ est au-dessus de la constitution laïque et que la souveraineté est à Allah exclusivement et pas au peuple et que tadawul ‘ala as-sulta (alternance des partis au pouvoir après éléctions) est entre les croyants et non entre les musulmans et leurs ennemis et enfin que la base de «al wala’ wa al bara’» est uniquement dans l’obéissance d’Allah ou sa désobéissance et non dans la citoyenneté ou dans le nationalisme ».
Assalamou 'alaykoum wa rahmat Allah wa barakatu



reponse


c'est vrai qu'aujourd'hui les freres musulmans ont pas l'air de prendre les choses en main comme ils le devraient contrairement a l'epoque de Hassan al Banna. Mais je crois pas qu'il faille pour autant passer d'un extreme (participer a un gouvernement kouffar) à un autre c'est a dire poser des bombes dans des marches en tuant des musulmans pour mettre la pression sur ces gouvernements. faut pas que la haine qu'on a pour eux nous pousse a etre injuste. D'ailleurs je crois pas que la notion de "hakimiyat lillah" avec obligation absolue de l'installer par la force se trouve ni dans le coran ni dans la sunna. C'est Sayyid Qutb (ex-Ikhwane) qui l'a devellopee. Allahou a'lam


d'abord la qustion q est sontes les vari savont est les grand savant..les ou comment en peux savoir les vari savont??






lles vari savont c eu ki danner de la sience est de fatawa c est pas na prt ki as fonde une mouvement politique mes le savont ce santes les gens qui es donner leur vie pour les sience









Question :


Noble shaikh, le mouvement des Ikhwan Al-Muslimin sont entrés dans le royaume (d'Arabie Saoudite) depuis quelques temps et est devenu actif, y compris parmi les étudiants en science. Quel est votre avis sur ce mouvement ? Et dans quelles mesures sont-ils en accord avec le Livre et la Sunna ?



Réponse :



Le mouvement des Ikhwan Al-Muslimin a été critiqué par les gens de science, car ils ne sont pas actifs dans l'appel au tawhid, la réprobation du shirk et de l'innovation. Ils ont des méthodes spécifiques qui les freinent dans l'appel à Allah, et à la croyance saine sur laquelle sont Ahl Sunna wal-jama'a. Il faut que les Ikhwan Al-Muslim donnent de l'importance à la da'wa salafya, l'appel à l'unification d'Allah, la réprobation de l'adoration des tombes, du fait de s'accrocher au morts et de demander secours aux habitants des tombes comme Al-Hassan, Al-Hussein ou Al-Badawi, ou ce qui s'apparente à cela. Il faut qu'ils accordent de l'importance à cette base primordiale, le sens de la ilaha illallah, qui est le fondement de la religion, et la première chose vers laquelle le prophète (salallahu 'alayhi wasalam) a appelé à la Mecque, il a appelé à l'unification d'Allah, au sens de la ilaha illallah. De nombreux hommes de science ont critiqué ceci chez les Ikhwan Al-Muslimin : l'absence d'application dans l'appel à l'unification d'Allah, l'exclusivité du culte, et la réprobation de ce qui apparaît chez l'ignorant comme attachement aux morts, leur demander secours, de faire un vœu ou d'immoler pour eux, ce qui est une grande association (shirk akbar). Ils ont également critiqué leur manque d'attachement et de suivi de la Sunna et des ahadith, et de ce sur quoi étaient les salaf de la Umma dans les règles religieuses. Et il y a de nombreuses autres choses que les frères entendent et pour lesquelles ils (les Ikhwan Al-Muslimin) sont blâmés. Et nous demandons à Allah qu'Il les corrige, les aide et réforme leur situation.



Source : http://www.binbaz.org.sa/last_resault.asp?hID=260

________________________________________________________


سبحانك اللهم وبحمدك اشهد ان لا اله الا انت استغفرك و اتوب اليك
abou al fath said ben abde allah
avatar
imam
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : maroc
Date d'inscription : 06/09/2008

http://www.marok1.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par imam le Jeu 22 Jan - 2:12

Al-ikhwan : paroles des savants sur le groupe des frères musulmans

La louange est à Allah et que la prière et le salut soient sur le messager d'Allah, ses compagnons et ceux qui suivent sa guidée. Voici quelques fatawa des savants de la sunna concernant le groupe des frères musulmans.




Fatwa de l'éminent savant 'Abd Al-'Aziz ibn Baz



On a demandé au shaikh : « Qu'Allah vous accorde le bien, dans le hadith du prophète concernant la division de la communauté : « …ma communauté se divisera en 73 sectes toutes iront en enfer sauf une… ». Le groupe des tabligh avec ce qu'ils ont comme formes de polythéisme et d'innovation et le groupe des frères musulmans avec ce qu'ils ont comme esprit de parti et de rébellion contre les gouvernants…, font-ils partis des sectes vouées au feu ? »


Réponse :


« Ils font partie des 72 sectes, et celui qui contredit la croyance de Ahl Suna fait partie des 72 sectes ; la signification de « ma communauté » est la communauté qui aura répondu à l'appel, et aura laissé apparaître le suivi du prophète, celles-ci sont au nombre de 73. Quant à celle qui sera sauvée, épargnée, c'est celle qui l'aura effectivement suivi et aura été intègre dans sa religion. Quant aux 72 sectes, elles comportent le mécréant, le pêcheur, l'innovateur, différentes catégories. »



Question :



« Est-ce que cela veut dire que ces deux groupes font partie des 72 sectes ? »



Réponse :



« Oui, ils font partie des 72 sectes »



(Source : Durus Al-muntaqa de la ville de Ta'if, deux ans avant la mort du shaikh) [1]



Question :



Noble shaikh, le groupe des frères musulmans est entré dans le royaume (d'Arabie Saoudite) depuis quelques temps et est devenu actif parmi les étudiants en science. Quel est votre avis sur ce mouvement ? Et dans quelles mesures sont-ils en accord avec le Livre et la Sunna ?


Réponse :



Le groupe des frères musulmans a été critiqué par les plus grands savants, car ils ne sont pas actifs dans l'appel au tawhid, la réprobation du shirk et de l'innovation. Ils ont des méthodes spécifiques qui sont diminuées par leur manque d'activité dans l'appel à Allah, et ils ne se dirigent pas vers la croyance saine sur laquelle est Ahl Sunna wal-jama'a. Il faut que les frères musulmans donnent de l'importance à la da'wa salafya, l'appel au tawhid, la réprobation de l'adoration des tombes, du fait de s'accrocher aux morts et de demander secours aux habitants des tombes comme Al-Hussein, Al-Hassan ou Al-Badawi, ou ce qui s'apparente à cela. Il faut qu'ils accordent de l'importance à cette base primordiale, le sens de la ilaha illallah, qui est le fondement de la religion, et la première chose vers laquelle le prophète (salallahu 'alayhi wa salam) a appelé à la Mecque, il a appelé au tawhid, au sens de la ilaha illa allah. De nombreux hommes de science ont critiqué ceci chez les frères musulmans : l'absence d'application dans l'appel au tawhid, l'exclusivité du culte, et la réprobation de ce qui apparaît chez l'ignorant comme attachement aux morts, leur demander secours, de faire un vœu ou d'immoler pour eux, ce qui est une grande association (shirk akbar). Ils ont également critiqué leur manque d'attachement et de suivi de la Sunna et une négligence dans le domaine des ahadith, et de ce sur quoi étaient les salaf de la Umma dans les règles religieuses. Et il y a de nombreuses autres choses que les frères entendent et pour lesquelles ils (les frères musulmans) sont blâmés. Et nous demandons à Allah qu'Il les corrige, les aide et réforme leur situation.



(Source : Al-Majala n°806)


Fatwa du muhaddith, l'éminent savant Muhammad Nasir Ad-Din Al-Albani


« Il n'est pas correct de dire que le groupe des frères musulmans fait partie de Ahl Sunna car ils combattent la sunna »



(Source : Tiré de la cassette intitulée Fatwa hawl jama'at tabligh wal ikhwan.)



Fatwa de l'éminent savant Muhamad ibn Salih Al-'Uthaimin


On a demandé au shaikh : « Y a-t-il des preuves dans le Livre d'Allah et la sunna de Son messager (salallahu 'alayhi wa salam) qui autorisent la multiplication des groupes et partis ? »

Réponse :

« Il n'y a rien dans le Livre d'Allah, ni dans la sunna de Son messager qui autorise de multiplier les groupes et partis. Au contraire, il y a dans le Livre d'Allah et la sunna de Son messager ce qui vient blâmer cela. Alhah dit : « Ceux qui ont divisé leur leur religion et sont devenus des groupes, tu n'est pas responsable d'eux, leur sort est auprès d'Allah et Il les informera de ce qu'ils faisaient » et Il dit : « Chaque groupe était satisfait de ce qu'il avait ». Et il n'y a aucun doute que ces partis contredisent l'ordre d'Allah, au contraire ce qu'Allah a encouragé dans Sa parole : « ceci est votre communauté, une communauté unique, et je suis votre Seigneur, donc craignez-Moi »

Question :



Certains disent qu'il n'est possible de renforcer la da'wa (l'appel à Allah) qu'à travers ces partis ?



Réponse :



Ceci n'est pas vrai, au contraire la da'wa est renforcée à chaque fois que l'homme reste sous le Livre d'Allah et la sunna de Son messager (salallahu 'alayhi wa salam), en su
ivant les traces du prophète et de ses compagnons bien guidés. »



(Source : Jama'a wahida lâ jama'at)



Fatwa du grand savant Salih ibn Fawzan Al-Fawzan





On a demandé au shaikh : « Ces groupes rentrent-ils dans les 72 sectes vouées à l'enfer ? »



Réponse :



« Oui, tous ceux qui contredisent Ahl Sunna wal Jama'a parmi ceux qui appartiennent à l'islam dans la da'wa ou dans la croyance ou dans quelque chose parmi les bases de la foi, tous ceux-là rentrent parmi les 72 sectes et sont compris dans l'avertissement et ils seront blâmés et châtiés chacun selon sa divergence (d'avec la voie d'Ahl Sunna)

Question :

Quel est le jugement sur le fait de trouver des groupes comme tabligh, les frères musulmans, le parti de libération (hizb at-tahrir), et d'autres sur toutes les terres des musulmans ?

Réponse :



« Ces groupes sont des épidémies qu'il ne faut pas que nous accueillions, car ils veulent nous écarter, nous diviser, et faire d'untel un tablighi, de l'autre un ikhwani, etc. Pourquoi cette division ? C'est une négation du bienfait d'Allah, et nous, nous sommes sur un seul groupe, sur une preuve évidente. Pourquoi devrions-nous changer ce qui est meilleur pour ce qui est moins bon ? Pourquoi devrions-nous abandonner le bienfait qu'Allah nous a accordé comme rassemblement, union des cœurs, voie authentique et nous réclamer de groupes qui nous ont séparés, désunis et qui ont semé la discorde entre nous ? Ceci n'est pas permis. »


(Source : Al-Ajwiba al-mufida 'an as'ila al-manahij al-jadida.)


Fatwa du grand savant Salih Al-Luhaydan



« Les frères musulmans et le groupe de tabligh ne font pas partie des voies authentiques. Car tous ces groupes et nominations n'ont aucune base chez les pieux prédécesseurs de cette communauté. Le premier groupe qui est apparu et qui a pris le nom de « groupe » sont les chiites qui se sont nommés chiites. Quant aux khawarij, ils s'appelaient eux-mêmes les croyants… »


(Source : Fatawa al-'ulama fil jama'at wa atharuha 'ala bilad al-haramain)



Fatwa du grand savant 'Abdallah ibn Ghudayan

Ces pays ne connaissaient pas ces noms de groupe, mais des gens nous sont venus de l'étranger et ont implanté ce qui existait dans leurs pays. Il y a, par exemple, chez nous un groupe qui se nomme les frères musulmans, un autre qui est jama'at tabligh, et bien d'autres groupes encore, chaque groupe a son dirigeant et ils veulent que les gens suivent ce groupe. Et ils interdisent et empêchent de suivre un autre groupe et croient que leur groupe est sur la vérité et que tous les autres groupes sont dans l'égarement. Combien y a-t-il de vérité sur terre ?


La vérité est unique, comme je vous l'ai rappelé. Et le prophète (salallahu 'alayhi wa salam) a montré que les communautés se sont divisées et que cette communauté se diviserait en 73 sectes, toutes en enfer sauf une. Les compagnons ont demandé : qui est-elle ô messager d'Allah ? Il dit : « Ceux qui sont sur ce sur quoi je suis, moi et mes compagnons. »



Chaque groupe se donne des règles (des lois), un président, et toutes pratiquent le pacte d'allégeance et l'amitié (et l'inimitié) pour le groupe.


Ils divisent les gens, c'est-à-dire le pays uni, et eux mêmes se divisent en plusieurs groupes, chaque groupe amène l'inimitié envers l'autre groupe. Ceci fait-il partie de la religion ? Non, ceci ne fait pas partie de la religion, car la religion est unique, et la vérité est unique, et la communauté est unique. Allah dit : vous êtes la meilleure communauté sortie pour les gens, et n'a pas dit vous êtes des groupes, non mais Il a dit : « Vous êtes la meilleure communauté sortie pour les gens ». En vérité, ces groupes sont arrivés chez nous et ont provoqué des troubles dans le pays, car ils attirent en particulier les jeunes parce qu'ils ne prêtent aucune importance aux anciens.

[color=green]Et ils viennent voir nos jeunes dans les collèges, les lycées, les universités, y compris les jeunes filles. On trouve désormais la da'wa des frères musulmans et de jama'at tabligh jusque dans les écoles pour filles. Pourquoi les gens ne sont-ils pas (tout simplement) avec le prophète (au lieu d'être avec tous ces groupes)…

Source : Fatawa al-'ulama fil jama'at wa atharuha 'ala bilad al-haramain

.................................................................................................................


سبحانك اللهم وبحمدك اشهد ان لا اله الا انت استغفرك و اتوب اليك
abou al fath said ben abde allah
avatar
imam
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : maroc
Date d'inscription : 06/09/2008

http://www.marok1.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par imam le Jeu 22 Jan - 2:16

Fatwa du grand savant 'Abd Al-Muhsin Al-'Abbad


On a interrogé le shaikh sur les frères musulmans et jama'at tabligh.


Il dit : « Tous ces groupes nouveaux sont avant tout une chose inventée née au 14ème siècle (de l'hégire), avant cela ils n'existaient pas. Quant à la voie authentique et au chemin droit, il prend son origine avec l'envoi du prophète (salallahu 'alayhi wa salam), et il est ce sur quoi était le prophète et ses compagnons. Celui qui se guide par cela est certes celui qui est préservé et sauvé, et celui qui s'en écarte est certes égaré.


Il est connu que ces groupes ont en eux une part de choses correctes et une part d'erreurs. Mais leurs erreurs sont énormes et il faut avertir contre celles-ci et veiller à suivre la voie de ceux qui sont Ahl Sunna, qui sont sur la voie des pieux prédécesseurs de cette communauté, ne se reposent que sur ce qui est parvenu du prophète et non pas sur untel ou untel ou sur des voies inventées au 14ème siècle. Et les deux groupes cités dans la question sont apparus au 14ème siècle et cette voie connue est basée sur l'attachement ferme à ce sur quoi étaient ceux qui ont innové ces voies. Tout cela n'est pas basé sur le Qur'an et la sunna, mais sur des avis, des pensées, des voies nouvelles et inventées avec lesquelles ils fondent leurs voies. Un exemple des plus clairs est que l'alliance et le désaveu se fait entre celui qui fait ou non partie d'eux.


Par exemple, les frères musulmans, celui qui entre avec eux fait partie d'eux, ils le prennent comme allié et celui qui n'est pas avec eux, alors ils s'opposeront à lui. Ceci même s'il est parmi les pires de la création, même si c'est un shiite, (s'il est avec eux) alors il sera leur frère et allié. Fait partie de leur voie de rassembler tout le monde même le rafidhi qui déteste les compagnons, s'il rentre dans leur groupe alors il est considéré comme l'un des leurs.


(Source : Fatawa al-'ulama fil jama'at wa atharuha 'ala bilad al-haramain)



Fatwa du grand savant Salih Ibn 'Abd Al-'Aziz Aal-Shaikh


En ce qui concerne le groupe des frères musulmans, ce qui est le plus apparent de leur appel est la sournoiserie, le secret, le changement et le rapprochement de celui dont ils pensent qu'il va leur être utile, ils ne montrent pas leur vrai visage, c'est-à-dire qu'ils sont une forme de batinya (secte qui pratique le secret).
La vérité (à leur sujet) n'apparaît pas, parmi eux certains sont restés une longue période de temps avec les savants, sans qu'on sache ce qu'ils sont en vérité, ils disent des choses et en cachent d'autres, ils ne disent pas tout ce qu'ils savent.

Parmi les choses qui apparaissent de leur voie est qu'ils empêchent ceux qui les suivent d'écouter ce qui contredit leur voie, pour ce faire ils utilisent des moyens divers, parmi lesquels : occuper les jeunes du matin au soir afin qu'ils n'entendent aucune autre parole. Ils avertissent contre ceux qui les quittent. Et si ils voient quelqu'un qui connaît leur voie qui veut les quitter et avertir les jeunes contre le fait de les rejoindre dans le sectarisme détestable. Alors ils avertissent contre lui de différentes manières, parfois en en l'accusant, d'autre fois en mentant sur lui ou encore en disant sur lui des choses dont il est complètement innocent, et ils savent que ceci est un mensonge. D'autres fois ils propagent parmi les gens une erreur commise (par cette personne) et ils amplifient cela afin d'empêcher les gens de suivre la vérité et la guidée. En cela, ils ressemblent aux polythéistes qui propageait un mensonge sur le prophète en disant qu'il était un adorateur du feu, et d'autres mensonges encore afin d'empêcher les gens de le suivre.

Autre caractéristique des frères musulmans est qu'ils ne respectent pas la sunna et ils n'aiment pas ceux qui la suivent, même si, en général, ils ne montrent pas cela. Mais en vérité, ils n'aiment pas la sunna et n'invoquent pas pour les gens de la sunna. Nous avons vécu cela avec certaines personnes qui faisaient partie d'eux ou qui étaient proches de certains. Et lorsqu'une personne commence à lire les livres de la sunna, comme le Sahih d'Al-Bukhari ou qu'il assiste aux cours de certains savants pour étudier quelques livres, ils le mettent en garde contre cela et lui disent que cela ne lui sert à rien. A quoi va te servir Sahih Al-Bukhari ? Et ces ahadith ? Regarde, quel est l'état de ces savants ? Ont-ils été d'aucune utilité pour les musulmans ? Les musulmans sont dans telle et telle situation… c'est-à-dire qu'entre eux, ils n'approuvent pas l'étude de la sunna et l'amour pour les gens de la sunna, sans parler de la base qu'est la croyance.



Et parmi leurs caractéristiques et qu'ils essaient d'arriver au pouvoir, c'est pourquoi ils mettent à leur tête des gens qui peuvent leur permettre d'atteindre ce but, des intellectuels, des leaders. C'est-à-dire qu'ils se dévouent et s'aident les uns les autres pour arriver d'une manière ou d'une autre au pouvoir. Il se peut aussi que celui qui les représente ne soit pas pleinement conscient de cela, même s'ils n'ont qu'une partie du pouvoir, ils utilisent cela afin de l'influencer, ce qui implique nécessairement le partisiannisme (tahazub). Ils rapprochent ceux qui font partie d'eux et éloignent ceux qui ne sont pas avec eux. Ils disent : Il faut éloigner untel, il ne faut pas lui permettre de faire ceci, il ne faut pas lui permettre d'enseigner, il ne faut le laisser faire cela… Pourquoi ? Il y a des critiques sur lui ! Et quelles sont ces critiques ? Il n'est pas de nous, il n'est pas parmi les frères, ou d'autres choses encore.



Chez eux, l'amour et la haine se fait par rapport au parti ou au groupe (des frères musulmans). Et ceci, comme il est rapporté du prophète (salallahu 'alayhi wa salam) par Al-Harith Al-Ash'ari : « Celui qui appelle de l'appel d'avant l'islam (jahilya) est parmi les gens du feu ». Il dit : « Même s'il prie et jeûne ? » Il répondit : « Même s'il prie et jeûne, appelez de l'appel à Allah par laquelle Allah vous a nommés musulmans, croyants, serviteurs d'Allah. » (hadith authentique). Aussi, comme il est rapporté dans le hadith connu, sur celui qui a appelé les Muhajirin et l'autre les Ansar, le prophète (salallahu 'alayhi wa salam): « Est-ce l'appel d'avant l'islam auquel vous appelez alors que je suis encore parmi vous ! » Alors que ces deux noms « Muhajir, Ansari » font partie de la législation. Mais lorsque l'alliance, l'inimitié et le secours s'est fait au nom de ces deux noms et non plus au nom de l'islam, cet appel est devenu un appel d'avant l'islam. Il y a en eux (les frères musulmans) beaucoup de caractéristiques de la jahilya, c'est pourquoi il convient aux jeunes qu'ils prennent garde à cela, de la meilleure manière afin qu'ils se guident à la voie d'Ahl Sunna wal Jama'a et la voie des pieux prédécesseurs, comme Allah l'a ordonné : « Appelle à la voie de ton Seigneur avec sagesse et bonne exhortation, et discute avec eux de la meilleure manière ».[/color]


Parmi les caractéristiques qui les distinguent d'autres (groupes) est que le but de leur prêche est de contrôler le pays, ceci est clair et apparent dans la voie des frères musulmans et bien plus encore dans leur prêche. Leur but est de contrôler le pays, et quant au fait de sauver les gens du châtiment d'Allah et de les guider vers ce qui va les faire rentrer au paradis, ils y prêtent peu d'importance. Car leur but est de fonder un pays, c'est pourquoi ils disent que la critique des gouverneurs rassemble les gens et que de parler sur les erreurs et les péchés divisent les gens, donc il faut se consacrer à ce qui rassemble les cœurs. Il n'y a aucun doute que cela est une erreur fondamentale et une mauvaise intention, car le prophète (salallahu 'alayhi wa salam) a montré que les questions dans la tombe sont au nombre de trois : le serviteur est interrogé sur son Seigneur, sa religion et son prophète. Celui qui reste un long moment avec eux et ne sait pas ce qui va le sauver lorsqu'on va le mettre dans la tombe, l'a-t-on bien conseillé ? A-t-on voulu pour lui le bien ? Ils ont uniquement voulu profiter d'eux afin d'atteindre leur but, et s'ils aimaient vraiment les musulmans, ils les auraient conseillé sur ce qui les sauvera du châtiment d'Allah, ils leur auraient appris le tawhid qui est la première chose sur laquelle il sera interrogé… »


Shaikh Bin Baz et les Ikhwan Al-Muslimin (les frères musulmans)



(Source : Fatawa al-'ulama fil jama'at wa atharuha 'ala bilad al-haramain)
[/color]



*****[color=green]les ikhwane al muslmin ou bien les ferer muslmin ****

cette movment qui ete fonde par hassan al banna car cette movment a une Déclaration d'un coup d'Etat et de la révolution contres les Les gouverneurs arabs muslmain est apres ha ssan albana c tes sayid kotb ce lui ci a il rend les muslmin infedel (cofar)
[/color]
visiter pour decovrer la verite est il veux mieu encore la chercher par les preuver est la sience dans la bouche du savant


[u] voici
quel que vedio que les isreal a oublie a eface sur youtube walilah alhamd


[color=blue]A Gaza, la dignité a grandement besoin de nous que allah ecrase les enmi de l islam les israelien que allah est que alah eclare le chemain de tes les muslmian [/color]


http://video.google.com/videosearch?hl=ar&q=%D8%AC%D8%B1%D8%A7%D8%A6%D9%85+%D8%AD%D9%85%D8%A7%D8%B3&um=1&ie=UTF-8&sa=X&oi=video_result_group&resnum=4&ct=title#

[/u]
http://video.google.fr/videosearch?um=1&hl=fr&q=%D8%AC%D8%B1%D8%A7%D8%A6%D9%85+%D8%AD%D9%85%D8%A7%D8%B3&ie=UTF-8&sa=X&oi=video_result_group&resnum=4&ct=title#


http://video.google.com/videosearch?hl=ar&q=%D8%AC%D8%B1%D8%A7%D8%A6%D9%85+%D8%AD%D9%85%D8%A7%D8%B3&um=1&ie=UTF-8&sa=X&oi=video_result_group&resnum=4&ct=title#hl=ar&q=%D8%AC%D8%B1%D8%A7%D8%A6%D9%85%20%D8%AD%D9%85%D8%A7%D8%B3&um=1&ie=UTF-8&sa=X&oi=video_result_group&resnum=4&ct=title&start=10


سبحانك اللهم وبحمدك اشهد ان لا اله الا انت استغفرك و اتوب اليك
abou al fath said ben abde allah
avatar
imam
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : maroc
Date d'inscription : 06/09/2008

http://www.marok1.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par imam le Jeu 22 Jan - 2:27



سبحانك اللهم وبحمدك اشهد ان لا اله الا انت استغفرك و اتوب اليك
abou al fath said ben abde allah
avatar
imam
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : maroc
Date d'inscription : 06/09/2008

http://www.marok1.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par imam le Jeu 22 Jan - 2:44



سبحانك اللهم وبحمدك اشهد ان لا اله الا انت استغفرك و اتوب اليك
abou al fath said ben abde allah
avatar
imam
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : maroc
Date d'inscription : 06/09/2008

http://www.marok1.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par muslm le Jeu 22 Jan - 12:44

Baraka ALLAH fika Imam

qu'Allah nous guide vers le droit chemin.
Salam Alykoum



SALAM ALYKOUM
avatar
muslm

Masculin
Nombre de messages : 1152
Age : 95
Localisation : France
Date d'inscription : 14/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par imam le Jeu 22 Jan - 20:26

wafilka baraka mon cher ferer

allahoma amine pour toute ls mslmain


سبحانك اللهم وبحمدك اشهد ان لا اله الا انت استغفرك و اتوب اليك
abou al fath said ben abde allah
avatar
imam
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : maroc
Date d'inscription : 06/09/2008

http://www.marok1.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le fon declare le minhaje du mouvement + repplique du savant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum