Les différences entre la Bible et le Coran (dossier complet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les différences entre la Bible et le Coran (dossier complet)

Message par 'Abd asSalam le Ven 20 Fév - 9:24

بسم الله الرحمن الرحيم
Dans le Coran nous pouvons lire (selon le sens): {Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Torah et l'Evangile.} [Al Imrane, 3]

{Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? Vous traitiez les uns d'imposteurs et vous tuiez les autres.} [Al Baqarah, 87]

Etant donné les grands fléaux qu'ont engendrés la croyance que la Bible (ancien et nouveau testament) vient de Dieu Seigneur de l'univers, il faut bien évoquer la réalité historique dans un français clair que tout francophone peut comprendre.
Nous devons croire en l'Evangile tout comme nous devons croire en tous les Livres qu'Allah notre Seigneur a révélé. Cela d'une foi générale, c’est-à-dire qu'Allah ne nous demande pas de chercher à connaitre le contenu exact de l'Evangile pour y croire.

Allah –glorifié et Élevé soit-Il- a dit dans Son Noble Livre (selon le sens rapproché):
{En vérité c’est Nous qui avons révélé le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien.}
[Al Hijr: 9]

Cela signifie qu'Allah s’est porté Garant du dernier Livre révélé, contrairement aux révélations précédentes (Torah et Evangile), où Dieu avait donné cette responsabilité aux hommes. L'imam Sofiane ibnou 'Uyene (mort en 198 après l'hégire) a utilisé la Parole d'Allah suivante comme preuve à ce sujet (selon le sens):
{Nous avons fait descendre la Torah dans laquelle il y a guide et lumière. C'est par elle que jugent les Prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les savants. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en étaient les témoins.}
[Al Maidah, verset 44] (voir tafssir Al Qourtouby, sourate Al Hijr, 9).

L'imam 'Abde Rahman ibn Nasser AsSa'dy atTaymimy a dit dans son explication du Coran:
{Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en étaient les témoins}
"C'est à dire: par la cause qu'Allah leur a ordonné la garde sur Son Livre, et les a fait dépositaires sur lui. C'est un dépôt auprès d'eux, il leur a rendu obligatoire sa préservation de tout ajout, de toute diminution, de tout cachement et son enseignement à celui qui ne le connait pas. Il sont témoins sur lui dans le fait que c'est vers eux que l'on se tourne à son sujet…"

Personne ne peut donc protéger le Livre d'Allah mieux qu'Allah Lui-même. Satan et ses alliés ne peuvent donc rien faire au Coran, ni diminution, ni ajout, ni rien.

L'Evangile tel qu'Allah l'a révélé au Messie n'est plus lisible dans ce monde. Ce qu'il nous reste ne sont que des copies falsifiés, même l'évangile attribué à Barnabé n'a pas échappé aux falsifications, bien que parmi ce qui est connu aujourd'hui il est le moins falsifié de tous.
Comprenez bien; il n'y a plus aucun intérêt à juger si tel ou tel manuscrit est vrai ou faux, ou si il est authentique ou pas; car premièrement, l'Evangile en lui-même ne peut être que vrai car c'est la Parole d'Allah et non pas la parole de Jésus ou autres, et deuxièmement le Coran suffit comme source de réflexion, méditation et foi pour tous les hommes de la terre.

La Bible d’aujourd’hui est constituée des copies de manuscrits faites entre le IVème et le Xème siècle. Pour donner une idée plus précise, je cite le spécialiste Bart Erhman : « Non seulement nous n'avons pas les originaux, mais nous n'avons pas les premières copies des originaux, nous n'avons même pas les copies des copies des originaux, ni même les copies des copies des copies des originaux. » De plus, les scribes ont recopiés en enlevant ou en ajoutant des passages, suivant ce que disait leurs passions ou leurs diables.

Donc on peut dire que dans la Bible (ancien et nouveau testament) il y a trois catégories de paroles;
1. Des paroles dont nous pouvons affirmons que le sens est vrai, comme le fait qu'il n'y a qu'un seul Dieu qui mérite l'adoration et qu'il ne faut pas faire de statues.
2. Des paroles sur lesquelles nous restons neutre; nous ne sommes pas dans le besoin d'affirmer que c'est vrai, ni que c'est faux.
3. Des paroles dont nous affirmons avec certitude qu'elles sont fausses et mensongères car en contradiction avec le Coran et la Sounnah du Messager d'Allah, prières d'Allah et paix sur lui.

La position juste au sujet de l'évangile attribué à Barnabé :

L’Evangile de Barnabé compte 222 chapitres alors que les quatre évangiles canoniques forment 88 chapitres. J’ai été surpris de constater que cet évangile "apocryphe" complète et corrige la Bible dans de nombreux passages célèbres. Mieux encore, dans ce manuscrit Jésus a des références qui se trouvent dans la Vulgate mais pas dans les traductions connues de la Septante ! Plus étonnant encore, il apparait que l’évangile selon Jean est une fallacieuse copie de l’évangile de Barnabé. C’est la constatation qui ressort quand on compare les noces de Cana, la rencontre avec la Samaritaine, la guérison de l’homme paralysé, du lépreux, et de l’aveugle né, ainsi que la multiplication des pains, l’onction de Jésus, la résurrection de Lazare, le complot contre lui et le complot contre Jésus.

Mais pas plus que la Bible, l’évangile de Barnabé n’est pas l'Evangile révélé, Parole d'Allah incréée. Il contient des contradictions avec le Coran (naissance de Jésus), des incertitudes dans la chronologie des 3 années évangéliques de Jésus, des croyances juives sur la fin des temps démenties par le Coran et la Sounna, des histoires sans origines fiables, inventées et/ou déformées.
L’évangile de Barnabé était en circulation au premier temps de la communauté nazaréennes, exprimant le message de Jésus avant les inventions de Paul. Il faisait partie des évangiles canoniques des églises d’Alexandrie jusqu’au décret du Concile de Nicée en 325. En effet, Clément d'Alexandrie (150 – 220) et son disciple Origène (185 – 253) ont reconnus comme authentique l'évangile de Barnabé.

D'après ce que j'ai compris il y avait plus de 30 évangiles existant à cette époque. Le concile de Nicée déclara la doctrine de la trinité doctrine officielle de l’église. Les conséquences furent désastreuses. Entre autres, les quatre évangiles grecs furent retenus et le reste fut ordonné pour la destruction, ainsi que tous les évangiles écrits en hébreux.

Une loi fut établie que toute personne trouvée en possession d’un des évangiles interdits serait exécutée. Des travaux dictés par Jésus furent déclarés apocryphes dans une lettre écrite par Athanasius en 362, ces travaux contenaient « EVANGELICUM BARNABE ».
Cependant un des manuscrits de l’évangile de Barnabé survécut dans la librairie privée du Pape Damas I bien que celui-ci approuva la liste d’Athanasius en 382.

Dans la quatrième année du règne de l’empereur Zeno en l’an 478, la tombe de Barnabé (supposé avoir été martyrisé à Salamis en l’an 61) fut découverte et avec elle, reposant sur sa poitrine un manuscrit écrit de sa main de son évangile (rapporté dans le Acta Sanctorum, Boland Junii, tome 2 pages 422-450. Anvers 1698). L’église Catholique Romaine s’empara du manuscrit en disant que c’était une copie de l’évangile de Matthieu et elle le cacha au Vatican. Ce n’était pas l’évangile de Matthieu puisque les spécialistes savent aujourd’hui que celui-ci a été rédigé bien après la mort de Barnabé. Quoi qu’il en soit ce manuscrit avait une grande valeur…
En l’an 496, Evangelicum Barnabé a été déclaré comme un livre rejeté dans le Decretum Gelasianum ou Décret de Gelasian par le Pape Pelasius (492-96).
A cette époque, le discours de l’église était le suivant : « Interdiction formelle de lire ces livres sous peine de punition éternelle en Enfer. »

Malgré tous ces efforts, l’évangile de Barnabé n’a pas disparu! Selon l'histoire, en 1585, un prêtre italien nommé Peretti devint le Pape 'Sixtus V.' Il avait parmi ses amis un moine appelé Fra Marino, un fervent chercheur des anciens écrits chrétiens. Fra Marino raconte qu’un jour il est tombé par hasard sur un écrit d’Irénée parmi d’autres, dans lequel ce dernier écrit contre Paul en s’appuyant sur l’Evangile de Barnabé.
Le moine Fra Marino fut invité un jour chez son ami le Pape pour un repas, après le repas le Pape s’assoupit et le moine en regardant dans la librairie privée du Pape trouva un manuscrit en italien de l’Evangile de Barnabé, il le cacha dans la manche de sa soutane pour l’étudier en toute tranquillité. A sa lecture il se converti à l’Islam.

Environ 120 ans plus tard, Jean Frédéric Cramer fit une copie du manuscrit en espagnol et John Toland auteur du célèbre « Nazarenus », étudia ce manuscrit et confirma son authenticité. C’est le début du grand remue-ménage en Europe. Ce manuscrit passa dans plusieurs mains (Prince Eugène de Savoie, Révérend Holme, Goerges Sale, Thomas Monkhouse qui traduit de l’espagnol à l’anglais puis Joseph White qui en traduisit certains passages) et un exemplaire va jusqu'à Sydney!
Le manuscrit italien de Fra Marino est gardé dans la Bibliothèque Nationale de Vienne depuis 1738. Il fut traduit en anglais par Lonsdale et Laura Ragg et imprimé par Oxford University press en 1907. Mystérieusement, pratiquement toute l’édition disparue du marché. Deux copies de cette édition existent, une à la librairie du Congrès et l’autre au British Muséum. Un microfilm de la copie à la librairie du Congrès à Washington fut obtenu par des chercheurs et une première édition de 2000 copies en anglais fut imprimée en 1973 par la Fondation Bégum Aisha Bawany.
Les notes en arabe figurant sur le manuscrit de Vienne sont très mauvaises et de toute évidence elles ont été écrites par un européen maîtrisant mal la langue.

Mohammad Rachid Ridā (né en 1865, mort au Caire en 1935) fit traduire de l’anglais à l’arabe en 1908. Actuellement la version arabe est au Maroc.
Salah ed-Dine Kechrid s’est permis de mentionner l’Evangile de Barnabé dans Al-Qur’an Al-Karim traduction et notes page 491. Je n’ai trouvé ni preuve pouvant affirmer que le manuscrit a été traduit en arabe avant cette date (1908), ni preuve que les Arabes ou les Turcs avaient connaissance du manuscrit avant Toland et les bourgeois d’Amesterdam.
En 1977 paraît à Paris la première édition critique en fac-similé, traduit de l’italien au français par Luigi Cirillo et Michel Frémaux. Fin de la chronologie!

Donc je dis (et c'est d'Allah seul que vient l'aide): Louange à Allah qui par le Coran et la Sounnah nous a accordé la suffisance pour notre vie quotidienne, nos pratiques, nos relations, etc. Dans ces deux révélations il y a l'apaisement et la tranquillité pour les cœurs, il y a les meilleurs des histoires de telle sorte que nous n'avons plus besoin de lire des histoires inventées et mensongères. Loin des conjectures, des hypothèses et des théories, la foi aux Livres d'Allah en général, et au Coran en particulier est inébranlable. Faites passez le message; annoncer cette bonne nouvelle à votre entourage.

Allah (à Lui la puissance, la gloire et la majesté) a dit (selon le sens) :
{C'est un Livre qui t'a été descendu; qu'il n'y ait donc à son sujet aucune gêne dans ton cœur; afin que par cela tu avertisses, et (qu'il soit) un Rappel aux croyants.} [Al A'raf, 2]

{Allah ! Pas de divinité à part Lui ! Très certainement Il vous rassemblera au Jour de la Résurrection, point de doute là-dessus. Et qui est plus véridique qu'Allah en parole ?} [An Nissa, 87]

{N'ont-ils pas médité sur le royaume des cieux et de la terre, et toute chose qu'Allah a créée, et que leur terme est peut-être déjà proche ? En quelle parole croiront-ils après cela ?} [Al A'raf, 185]

{Récite ce qui t’a été révélé du Livre de ton Seigneur, dont nul ne saurait altérer les paroles et en dehors de qui tu ne saurais trouver de refuge.} [Al Kahf, 27]

Le Coran n'est pas créé, il ne comporte aucune parole de Mohammad -صلى الله عليه وسلم-, ni d’autres hommes, c'est la Parole d'Allah en toute vérité.
{Mais Allah témoigne de ce qu'Il a fait descendre vers toi, Il l'a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. Et Allah suffit comme Témoin.} [Sourate An-Nissa, 166]

{Dis : “Qu'y a-t-il de plus grand en fait de témoignage ?” Dis : “Allah est témoin entre moi et vous; et ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse, par lui, vous et tous ceux qu'il atteindra.” Est-ce vous vraiment qui attestez qu'il y ait avec Allah d'autres divinités ? Dis : “Je n'atteste pas.” Dis [aussi]: “Il n'y a qu'une Divinité Unique. Et moi, je désavoue ce que vous (Lui) associez.”} [Al An'am, 19]

{Mais non... Je jure par ce que vous voyez, ainsi que par ce que vous ne voyez pas, que ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager, et que ce n'est pas la parole d'un poète; mais vous ne croyez que très peu, ni la parole d'un devin, mais vous vous rappelez bien peu. C'est une révélation du Seigneur de l'Univers. Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées, Nous l'aurions saisi de la main droite, ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte. Et nul d'entre vous n'aurait pu lui servir de rempart.} [Al Haqqah, 38]

N'es pas que si Mohammed -صلى الله عليه وسلم- aurait menti, Dieu n'aurait-Il pas était capable de l'anéantir et d'anéantir sa renommée de tel sorte que personne n'aurait entendu parler de lui? Des faux prophètes il y en a eu et il y en a toujours (cela fait partie des signes de la fin des temps, comme nous en a informé le Prophète Mohammed), mais presque personne ne les connaît, et si tu ne lis pas les livres d'histoires en arabe, tu ne peux pas les connaitre.
Il n'y a aucune contradictions dans les récits et les lois de ce Coran.
{Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes beaucoup de contradictions !} [Sourate An-Nissa, verset 82]

Le Messager d’Allah -صلى الله عليه وسلم- a dit:
«Allah a attribué à chaque prophète des miracles pour amener les gens à le croire, ce qui m'a été attribué à moi c'est la Révélation qu'Allah m'a révélée; J'espère que je serai le plus suivi le Jour de la Résurrection.» (Version de l'imam Mouslim)

Le fait que le Coran soit inimitable est un miracle, et le fait qu'il soit infalsifiable est encore un autre miracle. Apprenez l'arabe et avec la volonté d'Allah vous verrez votre certitude augmenter.
{Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable (à ce Coran ou une sourate d'un semblable à lui; le Prophète qui ne savait, ni lire ni écrire) et appelez vos témoins, que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques.
Si vous n'y parvenez pas et, à coup sûr, vous n'y parviendrez jamais, parez-vous donc contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, lequel est réservé aux infidèles.} [Al Baqarah, 23-24]
Personne ne peut relever le défi du Créateur des mondes.

{Dis : “Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les uns les autres.”} Al Isra, 88

L'imam Ahmed ibn 'Abdel Halim ibn 'Abde AsSalam ibn Taymiya a dit: "Rien ne peut trancher les divergences des gens si ce n'est le Livre descendu du ciel; et si ils reviennent à leurs raisons; tout le monde a une raison."

{Et la plupart d'entre eux ne suivent que conjecture. Mais, la conjecture ne sert à rien face à la vérité ! Allah sait parfaitement ce qu'ils font.
Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.
Ou bien ils disent : “Il (Mohammad) l'a inventé ? ” Dis : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques.”
Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes !
Certains d'entre eux y croient, et d'autres n'y croient pas. Et ton Seigneur connaît le mieux les fauteurs de désordre.
Et s'ils te traitent de menteur, dis alors : “A moi mon œuvre, et à vous la vôtre. Vous n’êtes pas responsables de ce que je fais et je ne suis responsable de ce que vous faites”.} Younous, 36 – 41

{Et avant cela, tu ne récitais aucun livre et tu n'en écrivais aucun de ta main droite. Sinon, ceux qui nient la vérité auraient eu des doutes.} Al 'Ankaboute, 48

Allah a dit (selon le sens) : {Alif, Lâm, Mîm. Les Romains ont été vaincus, au plus bas point de la terre, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, dans quelques années. À Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront du secours d'Allah. Il secourt qui Il veut et Il est le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux. C'est là la promesse d'Allah. Allah ne manque jamais à Sa promesse mais la plupart des gens ne savent pas.} Sourate Ar-Roum (30) versets 1-6

Les références historiques mentionnent la bataille qui eut lieu entre les Perses et Byzance (la partie orientale de l'empire Romain). Bataille qui eut lieu entre Adhri`ât et alBossrâ, près de la Mer Morte. Cette bataille qui eut lieu en 619 (du calendrier grégorien) se solda par une victoire écrasante des perses.
Cette défaite cuisante des romains byzantins amena plus d'un à croire que l'heure de la décadence de leur empire avait sonné. Contrairement à toutes les prédictions, une autre bataille éclata entre les perses et les byzantins en décembre 627 dans la région de Ninive. Et cette bataille se solda par une défaite perse. Après quelques mois, les perses durent opter pour un armistice qui leur imposait la rétrocession de toutes les terres qu'ils avaient réussies à arracher aux byzantins.

Ce qui est traduit ici par {plus bas point de la terre} a deux sens en arabe : le plus proche et le plus bas. Chacun de ces deux sens est en accord avec la réalité. En effet, le théâtre des opérations est la contrée voisine de la péninsule arabique ; la vallée de la Mer Morte en Palestine et l'Encyclopédie Britannique affirme que cette zone est le plus bas point de la surface de la terre qui fut enregistré par les satellites ; 395 mètres en dessous de la mer.
Il va de soi que nul parmi le commun des gens n'aurait pu établir cela en l'absence des nouveaux procédés topographiques!
Dans la parole d'Allah, il y a aussi l'annonce que la victoire byzantine après la défaite face aux perses aura lieu après quelques années. Et selon les spécialistes de la langue arabe, « quelques années » veut dire ; entre cinq et sept ans ou entre un et neuf ans.
Et comme prédit dans le Coran, la victoire eut lieu après sept ans lors d'une bataille qui opposa perses et byzantins en 627, bataille qui se solda par une victoire éclatante des byzantins. Et cette victoire coïncida aussi avec la victoire musulmane de la bataille de Badr face aux polythéistes. Les mécréants de la tribu de Qoraych avaient tourné ces versets en dérision tellement ils trouvaient une telle victoire invraisemblable!

{Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions (insultes, moqueries, mensonges) à propos de Nos versets, éloigne-toi d'eux jusqu'à ce qu'ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier, alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes.} [Al An'am, 68]

{Dans le Livre, Nous vous avons révélé ceci : lorsque vous entendez qu'on renie les versets d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l'Enfer.} [An Nissa, 140]

{Voilà les versets d'Allah que Nous te récitons en toute vérité. Alors dans quelle parole croiront-ils après [la parole] d'Allah et après Ses signes ?} [Al Jathiya, 6]

{Ou bien ils disent : “Il l'a inventé lui-même ?” Non... mais ils ne croient pas. Eh bien, qu'ils produisent un récit pareil à lui (le Coran), s'ils sont véridiques. Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n'ont plutôt aucune conviction.} [At-Tour, 33 – 36]

{C'est une révélation de la part du Seigneur de l'Univers. Est-ce ce discours-là que vous traitez de mensonge ? Et est-ce pour vous [une façon d'être reconnaissant] à votre subsistance que de traiter (le Coran) de mensonge ?} [Al Waqi'a, 80 – 82]

{Laisse-Moi donc avec quiconque traite de mensonge ce discours; Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas !} [Al Qalam, 44]

{Et quand on leur dit : “Inclinez-vous”, ils ne s'inclinent pas. Malheur, ce jour-là, à ceux qui criaient au mensonge. Après cela, en quelle parole croiront-ils donc ?} [Al Moursalate, 48 – 50]

{Par l'étoile à son déclin ! Votre compagnon ne s'est pas égaré, et n'a pas été induit en erreur, et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée, que lui a enseigné [L'Ange Gabriel] à la force prodigieuse} [An Najm, 1 – 4]

'Abd asSalam

Masculin
Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : addounia
Date d'inscription : 02/11/2014

http://vers-le-firdaws.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum