2-Explication Les fondements de la croyance (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2-Explication Les fondements de la croyance (2)

Message par imam le Ven 27 Jan - 18:23

Au nom d’Allah,
L’infiniment Miséricordieux,
Le très Miséricordieux


-2-Explication Les fondements de la croyance (la suit)

Est tiré du Livre de la jurisprudence du Cheikh Mohammad Ibn Al-OtheymîneLa miséricorde d'Allah soit sur lui








II) La foi en la Seigneurie d ’ Allah.


Elle consiste à reconnaître qu ’ Il est l ’ unique Seigneur, sans aucun associé ni assistant. Le terme « Seigneur » désigne Celui à qui appartien- nent la création, la royauté et le commandement. Il n ’ y a donc d ’ autre créateur qu ’ Allah, ni d ’ autre maître que Lui, ni d ’ autre commandement que le Sien. Allah talla dit :  La création et le commandement n ’ appartiennent qu ’ à Lui  27 ;  Tel est Allah, votre Seigneur : à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d ’ un noyau de datte.  28 .


On ne connaît pas une seule créature qui ait nié la seigneurie d ’ Allah t'alla , à moins qu ’ il ne s ’ agisse d ’ un entêté qui n ’ a pas foi en ce qu ’ il dit, comme ce fut le cas avec Pharaon lorsque ’ il déclara :


 C ’ est moi votre Seigneur, le Très-Haut.  29 ;  Et Pharaon dit : “ ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi.
” 

n ’ émane pas d ’ une conviction ; Allah t'alla dit :  Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis


qu ’ en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude.  31 . Et Moïse que la paix d'allah soit sur lui dit à Pharaon, comme nous le rapporte Allah t'alla :  Tu sais fort bien que ces choses [les miracles], seul le Seigneur des cieux et de la terre les a fait descendre comme autant de preuves illuminantes ; et certes, ô Pharaon, je te crois perdu.  32 .



Pour cette raison, les polythéistes recon- naissaient la seigneurie d ’ Allah t'alla , tout en Lui donnant des associés dans l ’ adoration et le culte.Allah t'alla dit :

:  dis : “ A qui appartient la terre et ceux qui y sont si vous savez ? ” . Ils diront : “ A Allah ” . Dis : “ Ne vous souvenez-vous donc pas ? “ Dis : “ Qui est le Seigneur des sept cieux et le Seigneur du Trône sublime ? “ Ils diront : [ils appartiennent] “ A Allah ” . Dis : “ Ne craignez-vous donc pas ? “ Dis : “ Qui détient dans sa main la royauté absolue de toute chose, et qui protège et n ’ a pas besoin d ’ être protégé ? [Dites], si vous le savez ! “ Ils diront : “ Allah ” . Dis : “ Comment donc se fait-il que vous soyez ensorcelés ? ” [au point de ne pas l ’ adorer exclusivement].  33 ;  Et si tu leur demandes : “ Qui a créé les cieux et la terre? ” Ils diront très certainement : “ Le Puissant, l ’ Omniscient les a


créés ”  34 ;  Et si tu leur demandes qui les a créés, ils diront très certainement : “ Allah ” . Comment se fait-il donc qu ’ ils se détournent ?  35 .




L ’ ordre d ’ Allah t'alla a une dimension générale qui englobe le domaine matériel, mondain et le domaine religieux. Ainsi, de la même façon qu ’ Il organise tout dans l ’ univers et y décide ce qu ’ Il veut suivant ce que dicte Sa sagesse, c ’ est également Lui qui y est le Maître qui légifère les actes d ’ adoration et les règles des transactions selon ce que dicte Sa sagesse. En conséquence, celui qui reconnaît un législateur autre qu ’ Allah pour les actes d ’ adoration ou un juge autre que Lui dans les transactions, a associé à Allah et n ’ a pas atteint la vraie foi.


III) La foi en la divinité d ’ Allah


Cela signifie que Lui seul est la divinité véritable et n ’ a point d ’ associé. La divinité, c ’ est « l ’ être adoré » par amour et vénération. Allah t'alla dit :  Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part Lui, le Tout Miséricordieux, le très


Miséricordieux .  36 ;  Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu ’ il n ’ y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage !  37 .

Attribuer la divinité à tout autre que Lui n ’ est qu ’ erreur et mensonge. Allah t'alla dit :  C ’ est ainsi qu ’ Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu ’ ils invoquent en dehors de Lui est le faux ; c ’ est Allah qui est le Sublime, le Grand.  38 . Le fait de les nommer


divinités ne leur en confère pas pour autant le statut et les droits. Allah t'alla dit à propos de (Lat, Uzza et Manat) 39 :  Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allah n ’ a fait descendre aucune preuve à leur sujet.  40 41 .



Il rapporte ailleurs au sujet de Youssouf que la paix d'allah soit sur lui que celui-ci demanda à ses deux compagnons de la prison :  Qu ’ est-ce qui est meilleur : des Seigneurs éparpillés ou Allah, l ’ Unique, le Dominateur suprême ? Vous n ’ adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l ’ appui desquels Allah n ’ a fait descendre aucune preuve.  42 .





C ’ est pour cette raison que les Messagers –que la paix et le salut d ’ Allah soit sur eux- disaient à leurs peuples :  Adorez Allah ; pour vous, pas d ’ autre divinité que Lui.  43 . Toutefois, les polythéistes refusèrent cette vérité et adoptèrent en dehors d ’ Allah des divinités qu ’ ils adoraient à côté d ’ Allah t'alla et dont ils invoquaient le secours et l ’ assistance. Allah a t'allaa réfuté le fait que les polythéistes adoptent ces divinités en dehors d ’ Allah à l ’ aide de deux arguments rationnels :

Premier argument : Ces prétendues divinités ne présentent aucune caractéristique divine. En effet, elles sont créées et ne créent pas ; elles ne procurent aucun avantage à leurs adorateurs et ne les protègent pas du mal ; elles ne sont maîtresses


ni de la vie, ni de la mort, et ne possèdent aucune part aux cieux et ne participent pas à l ’ administration du monde. Allah t'alla dit :  Mais ils ont adopté en dehors de Lui des divinités qui, étant elles-mêmes créées, ne créent rien, et qui ne possèdent la faculté de faire ni le mal ni le bien pour elles-mêmes, et qui ne sont maîtresses ni de la mort, ni de la vie, ni de la résurrection .  44 .



Allah t'alla dit également :  Dis : “ Invoquez ceux qu ’ en dehors d ’ Allah vous prétendez [être des divinités]. Ils ne possèdent même pas le poids d ’ un atome, ni dans les cieux ni sur la terre. Ils n ’ ont jamais été associés à leur création et Il n ’ a personne parmi eux pour Le soutenir ” . L ’ intercession auprès de Lui ne profite qu ’ à celui en faveur duquel Il la permet.  45 ;  Est-ce qu ’ ils assignent comme associés ce qui ne crée rien et qui eux- mêmes sont créés, et qui ne peuvent ni les secourir ni se secourir eux-mêmes ?  46 .


Si telle est la réalité de ces prétendues divinités, les prendre pour des divinités fait partie des pires sottises et vanités.



Deuxième argument : Les polythéistes recon- naissaient Allah t'alla seul comme étant le Seigneur et le Créateur qui détient dans Sa main la royauté absolue de toute chose, Celui qui protège et n ’ a pas besoin d ’ être protégé. Ceci impliquait qu ’ Ils Le reconnussent comme étant la seule Divinité digne d ’ adoration, de la même manière qu ’ ils L ’ avaient reconnu comme unique Seigneur. Allah t'alla dit :  Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. C ’ est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit ; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela) .  47 .


Allah t'alla dit également :  Et si tu leur demandes qui les a créés, ils diront très certainement : “ Allah ” . Comment se fait-il donc qu ’ ils se détournent ?  48 .


Allah t'alla dit aussi :  Dis : “ Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l ’ ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout ? “ Ils diront : “ Allah ” . Dis alors : “ Ne Le craignez-vous donc pas ? ” . Tel est Allah, votre vrai Seigneur. Au delà de la vérité
qu ’ y a-t-il donc sinon l ’ égarement ? Comment alors pouvez-vous vous détourner ? ”  49 .



IV) La foi en Ses Noms et Attributs




C'est-à-dire la reconnaissance des Noms et Attributs qu ’ Allah s ’ est donnés dans Son Livre ou dans la Sunna de Son Messager que la paix d'allah soit sur lui , d ’ une manière qui Lui sied, sans les modifier, ni les nier, ni expliquer leur modalité, ni les comparer aux attributs des créatures. Allah t'alla dit :  C ’ est à Allah qu ’ appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu ’ ils ont fait.  50 ; et Allah t'alla dit également :  Il a la transcendance absolue dans les cieux et sur la terre. C ’ est Lui le Tout Puissant, le Sage.  51 ;  Il n ’ y a rien qui Lui ressemble ; et c ’ est Lui l ’ Audient, le Clairvoyant.  52 .


Deux groupes se sont égarés sur cette question :



Premier groupe : Les [Muattila] qui ont nié les Noms d ’ Allah et Ses Attributs, totalement ou en partie, prétendant que le fait de les reconnaître et de

les attribuer à Allah entraîne l ’ assimilation, c ’ est-à- dire l ’ assimilation d ’ Allah à Ses créatures. Cette prétention est bien entendue fausse, pour plusieurs raisons parmi lesquelles :
1- Cela entraîne des conclusions non recevables, comme le fait d ’ évoquer une contradiction dans la parole d ’ Allah t'alla , puisque Allah t'alla S ’ est donné des noms et attributs et a nié que quelque chose Lui ressemble. Si la reconnaissance de ces noms entraînait l ’ assimilation, cela voudrait dire qu ’ il y a contradiction dans la parole d ’ Allah t'alla et que certaines de Ses paroles sont démenties par d ’ autres. 2- Le fait que deux choses aient des noms identiques ou des attributs identiques ne veut pas dire qu ’ elles sont nécessairement égales. Vous voyez par exemple deux individus avoir en commun le fait que chacun d ’ eux soit une personne qui entend, voit et parle. Cela n ’ implique pas pour autant qu ’ ils soient identiques sur le plan valeurs humaines, de l ’ ouïe, de la vue, de la parole. Vous voyez des animaux qui ont les quatre membres et des yeux, et le fait qu ’ ils aient tout cela n ’ implique pas que leurs membres et leurs yeux soient identiques. Si cette disparité apparaît parmi les créatures en ce qui concerne les noms et les attributs qu ’ ils ont en

commun, la dissemblance entre le Créateur et la créature est encore plus évidente et plus importante.

Deuxième groupe : Les anthropomorphistes ( Muchabbiha ) qui reconnaissent les Noms et Attributs d ’ Allah, mais en établissant entre Allah t'alla et Ses créatures une similitude et en prétendant que c ’ est là ce qui ressort des textes sacrés, car, disent-ils, Allah t'alla ne s ’ adresse aux hommes qu ’ à travers un langage qu ’ ils comprennent. Cette allégation est bien entendu fausse pour plusieurs raisons parmi lesquelles nous donnerons ces quelques exemples :

1-
Concevoir Allah t'alla à l ’ image de Ses créatures est une attitude que réfute la raison et la législation, or il n ’ est pas possible de tirer des textes du Qur ’ an et de la Sunna une conclusion aussi irrecevable.

2-
Allah t'alla s ’ est adressé à Ses serviteurs en usant d ’ un langage dont ils connaissent et comprennent le sens littéral. Quant à la réalité et la substance de Sa personne et de Ses Attributs, cela fait partie des choses dont Allah t'alla a réservé la science pour Lui- même.

Lorsque, par exemple, Allah affirme qu ’ Il entend, on sait ce qu ’ est l ’ audition d ’ après l ’ acception courante du mot (c ’ est la perception des sons). Toutefois, l ’ on ne peut cerner l ’ essence de l ’ audition

pour Allah, sachant que le procédé varie même entre les créatures. La différence à ce sujet entre le Créateur et les créatures est donc encore plus manifeste et évidente. Lorsque Allah t'alla annonce qu ’ Il s ’ est établi sur Son Trône, là encore nous savons ce que veut dire l ’ établissement ( istiwâ ) selon l ’ acception courante. Toutefois, la réalité de l ’ istiwâ concernant le cas de l ’ istiwâ d ’ Allah sur Son Trône n ’ est pas connue, parce que la réalité du istiwâ n ’ est pas unique même parmi les créatures. S ’ asseoir sur une chaise stable n ’ est pas identique au fait de se placer sur le dos d ’ un chameau farouche. La différence que l ’ on constate à ce niveau vaut à plus forte raison quand il s ’ agit du Créateur et de Ses créatures. La foi en Allah t'alla telle que nous l ’ avons décrite a de profonds impacts sur les croyants, parmi lesquels :

1- Elle donne un sens concret à la proclamation de l ’ unicité d ’ Allah t'alla : les croyants ne témoignent de crainte et d ’ espérance qu ’ envers Allah uniquement et n ’ adorent personne en dehors de Lui.

2- Elle leur fait connaître la plénitude de l ’ amour d ’ Allah t'alla et de Sa vénération, ainsi que l ’ exigent Ses beaux Noms et Ses Attributs sublimes.



-La foi en les Anges



Les Anges sont des créatures invisibles, créées de lumière, qui adorent Allah t'alla ; ils n ’ ont aucune caractéristique de la seigneurie ou de la divinité. Allah t'alla les a créés de telle sorte qu ’ ils soient complètement soumis à Son ordre, et leur a donné la force de l ’ appliquer. Allah t'alla dit :  A Lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Ceux qui sont auprès de Lui [Les Anges] ne se considèrent point trop grands pour L ’ adorer et ne s ’ en lassent pas. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s ’ interrompent point .  53


Ils sont très nombreux et seul Allah t'alla connaît leur nombre exact. Dans Sahih Al Boukhari et Sahih Mouslim , dans le récit de l ’ ascension nocturne , Anas رض Qu'Allah soit satisfait de lui nous rapporte qu ’ on montra au Prophète que la paix d'allah soit sur lui
, Al Baïtoul Ma ’ mour [la Maison Fréquentée] au ciel, dans lequel soixante-dix mille Anges font la prière chaque jour, en précisant que ceux qui en sortent n ’ y reviennent plus, (et donc que les Anges qui fréquentent ce lieu se renouvellent constamment).




La foi en les Anges comporte quatre points :

1- La foi en leur existence

2- La foi en ceux d ’ entre eux dont nous


connaissons les noms tels que Jibril [Gabriel] ; quant à ceux dont nous ignorons les noms, nous croyons en eux de façon générale.

3- La croyance en celles de leurs caractéristiques que nous connaissons, comme les caractéristiques de Jibril ; en effet, le Prophète Que la paix soit sur ​​lui nous a informés qu ’ il l ’ a vu sous sa forme dans laquelle il a été créée et qu ’ il avait six cents ailes qui couvraient le ciel. Un Ange peut se métamorphoser sur ordre d ’ Allah pour prendre la forme humaine, comme cela est arrivé à Jibril lorsque Allah t'alla l ’ envoya à Marie et qu ’ il se présenta à elle sous la forme d ’ un homme parfait, et aussi lorsqu ’ il vint auprès du Prophète Que la paix soit sur ​​lui pendant qu ’ il était assis avec ses Compagnons. Il vint sous la forme d ’ un homme aux habits très blancs, aux cheveux très noirs, sur lequel les traces du voyage n ’ étaient pas visibles et que personne parmi les Compagnons ne connaissait. Il s ’ assit auprès du Prophète Que la paix soit sur ​​lui , appuya ses genoux contre ses genoux, mit ses mains sur ses cuisses et interrogea le Prophète Que la paix soit sur ​​lui


au sujet de l ’ Islam, de la foi, de la perfection, de l ’ Heure (de la Résurrection) et de ses signes précurseurs ; le Prophète Que la paix soit sur ​​lui répondit et il s ’ en alla. Puis le Prophète Que la paix soit sur ​​lui dit : « C ’ est Jibril ; il est venu
vous enseigner votre religion » 54 .




De même, les Anges qu ’ Allah t(alla envoya à Ibrahim [Abraham] et Lot avaient pris l ’ apparence d ’ êtres humains.

4- La foi en celles de leurs œuvres que nous connaissons et qu ’ ils accomplissent sur ordre d ’ Allah t'alla , comme Sa glorification et Son adoration jour et nuit sans fatigue ni répit.

Certains d ’ entre eux peuvent avoir des fonctions particulières par exemple :


Jibril [Gabriel] qui est chargé de la révélation faite de la part d ’ Allah t'alla

. Allah l ’ envoie avec cette révélation aux Prophètes et Messagers.

Mikaël qui est chargé de la pluie et des plantes.

Isrâfil qui est chargé de souffler dans la Trompe lorsque sonnera l ’ Heure de la résurrection des morts.


L ’ Ange de la mort qui est chargé de recueillir les âmes au moment de la mort.

Mâlik qui est le gardien de l ’ Enfer.
[color=green]

Les Anges chargés des fœtus dans les matrices=: au quatrième mois de grossesse, Allah t'alla envoie au fœtus un Ange et ordonne à ce dernier d ’ écrire sa richesse, le terme de sa vie, et ses œuvres, s ’ il sera malheureux ou heureux.


Les Anges chargés d ’ enregistrer et d ’ écrire les œuvres des fils d ’ Adam
: Chaque personne a deux Anges : l ’ un à sa droite et l ’ autre à sa gauche.

Les Anges chargés d ’ interroger le mort : lorsque ce dernier est placé dans la tombe, deux Anges viennent le questionner au sujet de son Seigneur, de sa religion et de son Prophète.



asuivre incha allah



سبحانك اللهم وبحمدك اشهد ان لا اله الا انت استغفرك و اتوب اليك
abou al fath said ben abde allah
avatar
imam
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : maroc
Date d'inscription : 06/09/2008

http://www.marok1.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum