Quel est la raison du malheur qui nous atteint ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est la raison du malheur qui nous atteint ?

Message par faqir le Ven 23 Sep - 19:12

Salamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou

Comment savoir si le malheur qui nous atteint est une épreuve ou le résultat de la colère d'Allah ?
Shaikh Ibn Bâz qu'Allah lui fasse miséricorde



Question :

Si une personne est éprouvée par la maladie ou une chose mauvaise dans sa personne ou ses biens, comment peut-elle savoir si cette affliction est une épreuve ou une colère d’Allah ?

Réponse :

Allah éprouve Ses serviteurs dans l’aisance et l’adversité, dans la dureté et l’abondance. Parfois Il les éprouve pour les élever en degrés, pour renforcer leur rappel d’Allah (dhikr) et multiplier leurs bonnes actions comme Il l’a fait pour les Prophètes et les Messagers (عليهم الصلاة والسلام) ainsi que les pieux parmi les serviteurs d’Allah, comme l’a affirmé le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : « Ceux qui ont les épreuves les plus difficiles sont les prophètes, puis ceux qui les suivent le mieux, puis ceux qui les suivent. »




Et parfois, Allah fait cela en conséquence des désobéissances et des péchés, le châtiment est alors anticipé, comme Allah le dit :





وَمَا أَصَابَكُمْ مِنْ مُصِيبَةٍ فَبِمَا كَسَبَتْ أَيْدِيكُمْ وَيَعْفُو عَنْ كَثِيرٍ
Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup.
{As-Shûra : 30}


L’homme est en général négligent et manque à ses obligations. Ce qui lui arrive comme malheurs est donc le résultat de ses péchés et de son laisser-aller dans l'application des ordres d’Allah. Et si un des pieux serviteurs d’Allah est éprouvé par la maladie ou autres, c’est une épreuve du même genre que celles des prophètes et des messagers. Ceci afin de les élever en degrés et multiplier les récompenses, et pour qu’il soit un modèle pour les autres dans la patience et l’endurance.




En conclusion, parfois l’épreuve arrive pour élever [la personne] en degrés et multiplier les récompenses comme le fait Allah pour les prophètes et la plupart des gens de bien. Et parfois, l’épreuve se produit en guise d’expiation des péchés comme dans Sa parole :



مَنْ يَعْمَلْ سُوءًا يُجْزَ بِهِ
Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela
{An-Nisaa : 123}



Et d’après la parole du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) « Tout ce qui arrive au musulman comme angoisse, peine, fatigue, maladie, tristesse et tout autre mal, alors Allah lui expie de ses péchés même lorsqu’une épine le pique. » Et sa parole : « Si Allah veut le bien pour une personne, Il l’éprouve. ».

Et ce peut être un châtiment anticipé à cause des péchés et l’absence de repentir, conformément au hadith du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) où il dit : « Si Allah veut le bien pour Son serviteur, Il lui anticipe son châtiment dans le bas-monde, et si Allah veut le mal pour Son serviteur, Il le laisse avec ses péchés jusqu’à ce qu’il en soit châtié le Jour du Jugement. » [Rapporté par Tirmidhi qui l’a authentifié]

Source : http://www.ibnbaz.org.sa
Traduit par : Oummou-Anas

http://al.houda.free.fr/forum/

http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=12269&highlight

wa salamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou


Dernière édition par faqir le Ven 23 Sep - 19:33, édité 1 fois
avatar
faqir

Masculin
Nombre de messages : 777
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 05/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est la raison du malheur qui nous atteint ?

Message par faqir le Ven 23 Sep - 19:13

LES RÉCOMPENSES SONT
PROPORTIONNELLES AUX AFFLICTIONS

Par l’imam
Abdur-Rahmân Ibn Hasan Âl sh-Shaykh






Le prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit :


« La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah , quand Il aime un peuple, l’éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la satisfaction d’Allah, et celui qui lui oppose son mécontentement, Dieu sera mécontent de lui »

[Hasan : Rapporté par at-Tirmidhi (n. 2398) et Ibn Mâjah (n. 4021) de Anas . Il a été authentifié par Al Albani dans as-Sahîhah (n. 146)].


De plus, le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a aussi dit:

« Quand Allah aime un peuple, Il l’éprouve. Quiconque fait preuve de patience, fait partie des patients et quiconque s’en indigne, fait partie des indignés »

[Sahîh : Rapporté par Ahmad (5/427) de Mahmûd Ibn Lubayd . Il a été authentifié par al-Mundharî dans at-Targhîb wat-Tarhîb (4/283), al-Haythamî Majma’uz-Zawâ’id (2/291) et Ibn Hajar dans Fathul-Bârî (10/108]

La signification du premier hadith est :

plus l’affliction est grande et plus la récompense est importante. Il est dit : En effet, les malheurs sont une source de récompense, ainsi qu’une expiation des péchés. L’avis le plus juste pour Ibn ul-Qayyim qu'Allah lui fasse miséricorde est que la récompense est juste l’expiation des péchés, sauf si elle est une cause pour oeuvrer dans le bien, comme la patience, l’acceptation (du malheur), le repentir et la demande de pardon. Il est donc récompensé pour ce qui en aura résulté. En raison de cela, il a été dit que le sens du hadith est : En effet, la récompense est proportionnelle au malheur, à condition qu’il y ait patience et espoir de la récompense.

De même que dans le hadith de Sa’d « le prophète(Paix et bénédiction d’Allah sur lui) fut questionné,

« Quels sont ceux qui subissent les épreuves les plus difficiles ? ».

Il dit : Ceux qui ont les épreuves les plus difficiles sont les prophètes, puis ceux qui les suivent le mieux, puis ceux qui les suivent ; l’homme est éprouvé selon sa religion ; s’il tient bien à sa religion, son épreuve est plus difficile ; et s’il est souple dans sa religion, il est éprouvé selon sa religion ; et le serviteur ne cesse d’être soumis à l’épreuve jusqu’à ce qu'il marche sur terre sans avoir aucun péché (comme les Anges )

[Sahîh : Rapporté par Ahmad (1/172), at-Tirmidhi (n. 2398) et Ibn Mâjah (n. 4023). Il a été authentifié par Al-Albani dans As-Sahîhah (n. 143).].


Ce hadith et ceux qui lui ressemblent, sont des preuves du Tawhid (Monothéisme). Puisque si un individu sait que les Prophètes et les awliyya (les alliés d’Allah) ont eux-mêmes été éprouvés de calamités et qu’elles sont en réalité une miséricorde (rahmah) et que nul ne peut ôter ces malheurs excepté Allah, alors ils sauront qu’ils ne peuvent ni provoquer, bénéficier ou éviter le mal pour eux-mêmes alors comment pourraient ils éviter le mal pour d’autres ? Ainsi, plutôt que de se tourner vers les Prophètes et les gens pieux pour ôter le mal, ou les soulager de soucis ou d’une peine, l’individu doit se tourner directement vers Allah Seul Celui qui est capable d’accomplir cela.

http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-28606328.html

http://www.fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=12269&highlight
avatar
faqir

Masculin
Nombre de messages : 777
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 05/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum