Conseils fraternels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseils fraternels

Message par monsif le Sam 21 Aoû - 14:30

Sachez, cher frère, que suite à votre conversion à l'Islam, Allah efface tous les péchés et fautes que vous avez commis auparavant, conformément aux propos que le Prophète a tenus à `Amr bnu al-`Âş :

« Ne sais-tu pas que la conversion à l'Islam efface ce qu'il y avait avant ? » (Şaћîћ de Muslim, t.1, p.112, hadith no 121).

Mieux encore, les péchés que vous avez accumulés avant votre conversion à l'Islam sont transformés en bonnes actions par la grâce d'Allah. Allah dit :

« Qui n'invoquent pas d'autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu'Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication –car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d'ignominie; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux » (Sourate al-Furqân, versets 68-70).

Voyez cette bonne nouvelle provenant d'Allah pour ceux des gens du Livre qui embrassent cette religion : ils recevront une double récompense, en raison du fait qu'ils ont cru en leur prophète et en la prophétie de Muhammad (qu'Allah soit satisfait de lui) Allah dit :

« Ceux à qui, avant lui [le Coran], nous avons apporté le Livre, y croient. Et quand on le leur récite, ils disent: "Nous y croyons. Ceci est bien la vérité émanant de notre Seigneur. Déjà avant son arrivée, nous étions Soumis". Voilà ceux qui recevront deux fois leur récompense pour leur endurance, pour avoir répondu au mal par le bien, et pour avoir dépensé de ce que nous leur avons attribué » (Sourate al-Qaşaş, versets 52-54).

Le Prophète a dit :

« Celui qui, parmi les gens des deux Livres, se convertit à l'Islam, reçoit son salaire deux fois. Il a droit à ce à quoi nous avons droit et il lui incombe ce qui nous incombe. Celui parmi les païens (muchrik) qui se convertit recevra son salaire. Il aura droit à ce à quoi nous avons droit et il lui incombera ce qui nous incombe » (Musnad de l'Imam Aћmad, t.5, p. 259, hadith no 22288).

Votre registre est vierge. Efforcez-vous de ne pas commettre de péché, et le rendre plus pur encore.

Vous connaissez la vérité à présent, alors consacrez une partie de votre temps à l’approfondissement de votre compréhension de la religion d'Allah. Le Prophète a dit :

« Celui à qui Allah veut du bien, il lui donne la compréhension de la religion » (Musnad de l'Imam Aћmad, t.2, p.234, hadith no 7193).

Faites de l'apprentissage du Livre d'Allah votre premier souci et puisez votre connaissance de la religion aux sources mêmes de celle-ci : le Livre d'Allah et la tradition (sunna) authentique de Son Prophète. Que le Prophète de l'Islam, Muhammad (qu'Allah soit satisfait de lui) soit votre exemple et votre guide. Apprenez sa biographie (sîra) pour mieux vous conformer à son exemple. Efforcez-vous de rester en compagnie des cheikhs et des étudiants en sciences islamiques pratiquants, pieux et connus pour leur bonne conduite et leur loyauté. Sachez qu’il ne faut pas se fier aux dires de toute personne se prétendant musulmane. Il faut avant tout s’informer au sujet de cette personne et confronter ses propos ou ses ouvrages au Livre d'Allah et à la Sunna du prophète Muhammad (qu'Allah soit satisfait de lui) et de ses successeurs bien guidés [califes]. Le Prophète a dit :

« Je vous recommande la crainte d'Allah, l'écoute et l'obéissance même s'il s'agit d'un esclave abyssin aux oreilles coupées. En effet, celui d'entre vous qui vivra, verra éclater beaucoup de divergences. Tenez à ma sunna et à celle des successeurs bien guidés. Cramponnez-vous-y, avec vos molaires s’il le faut. Prenez garde aux pratiques nouvellement forgées car tout ajout dans la religion est une innovation. Et toute innovation religieuse est un égarement » (Şaћîћ d'Ibn Ħibbân, t.1 p.178, hadith no 5).

Donc, tout ce qui va à l’encontre des références sacrées est à rejeter. Le Prophète a dit :

« Les juifs se sont séparé en soixante et onze groupes. Un groupe ira au paradis et les soixante-dix autres en enfer. Les chrétiens se sont séparé en soixante-douze groupes. Soixante et onze iront en enfer et un seul groupe au paradis. Je jure par Celui qui détient entre ses mains l'âme de Muhammad que ma communauté se divisera certainement en soixante-treize groupes. Un ira au paradis et soixante-douze en enfer. » On demanda: « ô prophète d'Allah, qui sont-ils ? » Il répondit : « La jamâ`a (la communauté) » (Sunan d'Ibn Mâjah, t.2 p.1322, hadith no 3992).

L'alliance et le désaveu consistent à s'allier aux croyants et à les aider et à désavouer les mécréants, à les haïr et les reconnaître comme ennemis. Les prendre pour ennemis ne signifie pas être injuste envers eux, les agresser et les spolier de leurs droits. Les haïr ne veut pas dire les haïr en tant que personnes mais à cause de leur état d'égarement et de leur mécréance. Cela doit vous inciter à déployer toute votre énergie pour les inviter à l'Islam, afin de leur offrir une occasion de salut. Ne préférez donc pas un non-musulman à un musulman. Ne prêtez pas main forte à un non-musulman contre un musulman. Allah dit :

« Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres » (Sourate at-Tawba, verset 71).

Sachez que généralement, chaque fois que quelqu'un devient musulman, il rencontre de l’hostilité, en particulier de la part de ses proches. C’est une chose à prendre en compte. Sachez que cette situation difficile vous élève en degré, vous lave de vos péchés et constitue une épreuve par laquelle Allah évalue jusqu'à quel point vous êtes sincère et ferme dans votre religion. Allah dit :

« Alif Lâm Mîm. Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: "Nous croyons!" sans les éprouver ? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; [ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent » (Sourate al-`Ankabût, versets 1-3).

Le Prophète a dit :

« Les plus éprouvés sont les prophètes, puis les croyants pieux et vertueux, puis le meilleur parmi les gens qui restent, puis après eux les meilleurs encore et ainsi de suite. L'homme est éprouvé selon son degré de piété. S'il est persévérant dans sa religion, sa mise à l'épreuve est augmentée et s'il est faible dans sa religion, l'épreuve est allégée. L'épreuve ne cessera que le jour où le croyant marchera sur la terre en n'ayant plus de péché » (Musnad de l'Imam Aћmad, t.1 p.172, hadith no 1481).

Votre entourage ne manquera pas de répéter devant vous les préjugés courants à propos de l'islam. Veillez à questionner les gens de science pour trouver dans le Coran et la Sunna du Prophète la réponse à ces allégations mensongères.

Vous devez appeler les gens à suivre la religion d'Allah et la Sunna authentique de son Envoyé. Pour ce faire, vous devez être bien informé de ce que vous prêchez et connaître les fausses idées répandues par les ennemis de l'Islam afin de pouvoir les réfuter. Inspirez-vous pour votre prédication de la parole d'Allah:

« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon » (Sourate an-Naћl, verset 125).

Efforcez-vous de sauver les gens du feu de l'Enfer tout comme Allah vous en a sauvé. Commencez d'abord par vos proches et élargissez peu à peu ce cercle. Ayez constamment à l'esprit cette parole du Prophète :

« Allah ne m'a pas envoyé pour contraindre ni pour causer du tort, mais j'ai été envoyé pour être un enseignant qui rend les choses faciles » (Şaћîћ de Muslim, t.2, p.1104, hadith no1478).

Si une personne est guidée grâce à vous, c’est un grand bien pour vous et une grâce qu'Allah vous fait. Le Prophète a dit à `Ali :

« Qu'Allah guide un homme grâce à toi est certainement meilleur pour toi que posséder des chameaux rouges » (Şaћîћ d'al-Bukhârî, t.3, p.1096, hadith no 2847).

La raison en est que vous recevez la même récompense que ceux qui sont guidés par votre intermédiaire, sans que rien ne soit retranché de leur salaire. Le Prophète a dit :

« Celui qui invite les autres à suivre un bon chemin, recevra comme salaire l'équivalent des salaires de ceux qui l'ont suivi, sans que cela ne diminue rien à ce qu'ils ont. Celui qui appelle vers un égarement aura comme péché l'équivalent des péchés de ceux qui l'ont suivi sans que cela ne diminue rien à leurs péchés » (Şaћîћ de Muslim, t.4, p.2060, hadith no 2674).

Faire connaître cette religion aux non musulmans et la prêcher est une responsabilité qui incombe à chaque musulman. Ne manquez pas à votre devoir comme d'autres ont manqué au leur. Le Prophète a dit :

« Transmettez quelque chose de moi, ne serait-ce qu'un verset » (Sunan d'at-Tirmiδî, t.5, p.40, hadith no 2669).

Soyez de ceux qui font aimer la religion d'Allah aux gens, conformément à ce qu'a dit le Prophète :

« Apportez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir (les gens). Rendez (les choses) faciles et ne (les) rendez pas difficiles » (Şaћîћ de Muslim, t.3, p.1358, hadith no1732).

Sachez que vous n'êtes pas tenu à des résultats dans votre appel vers Allah car votre rôle se limite à "guider", dans le sens de montrer et expliquer. Allah dit :

« Et en vérité tu guides vers un chemin droit, le chemin d'Allah à qui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Oui c'est à Allah que s'acheminent toutes les choses » (Sourate ach-Chûrâ, versets 52-53).

Pour ce qui est de "guider" dans le sens de faire aboutir, par la conversion, la pénétration de la foi dans le cœur, c’est du ressort d'Allah uniquement. En effet, Allah dit :

« Tu (Muhammad) ne diriges pas celui que tu aimes: mais c'est Allah qui guide qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés » (Sourate al-Qaşaş, verset 56).

Veillez à choisir des compagnons pieux et vertueux, qui vous recommandent le bien et vous aident à vous y maintenir, qui vous mettent en garde contre le mal, vous dissuadent d’y succomber et constituent pour vous, après Allah, un soutien dans votre vie. Le Prophète a dit :

« Le bon compagnon et le mauvais compagnon sont comparables respectivement au vendeur de musc et au forgeron. Que le vendeur de musc vous en donne ou pas, que vous lui en achetiez ou pas, il exhale une bonne odeur. Quant au forgeron, soit il vous brûle les vêtements, soit il vous fait respirer une mauvaise odeur » (Şaћîћ d'al-Bukhârî, t.5, p.2104, hadith no 5214).

Méfiez-vous de l'exagération en matière de religion. Il n'y a ni monachisme ni rigorisme excessif dans la religion, ainsi que le déclare cette parole d'Allah :

« Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous » (Sourate al-Baqara, verset 185).

Anas bnu Malîk (radia-llahu ´anhu) rapporte : « Trois personnes sont venues voir les femmes du Prophète pour s’enquérir de la pratique cultuelle du Prophète. Quand ils en furent informés, ils semblèrent la trouver peu importante et dirent : « Nous sommes bien loin du rang du Prophète à qui Allah a pardonné les péchés passés et à venir. » L'un d’eux déclara : "Je prierai la nuit pour toujours". Un autre dit : "Je jeûnerai tous les jours de l'année et je ne romprai pas mon jeûne". Le troisième dit enfin : "Je romps tout commerce avec les femmes et je ne me marierai jamais". Le Prophète arriva sur ces entrefaites et demanda :

« C'est vous qui avez dit telle et telle chose ? Eh bien par Allah, j'ai bien plus de crainte envers Allah et bien plus de piété que vous. Cependant, je jeûne et je romps le jeûne, je prie et je dors et enfin je me marie. Celui qui refuse mon exemple n'est pas des miens » (Şaћîћ d'al-Bukhârî, t.5, p.1949, hadith no 4776).

A l'opposé, il ne doit pas y avoir de négligence et de laisser-aller dans la pratique des prescriptions religieuses. Le Prophète a dit :

« Laissez moi tant que moi-même je vous laisse car ceux qui étaient avant vous ont péri à cause de leur questionnement et de leur opposition à leurs prophètes. Quand je vous interdis quelque chose, abandonnez-le totalement et quand je vous ordonne quelque chose, faites-en ce que vous pouvez » (Şaћîћ d'al-Bukhârî , t.6, p. 2658, hadith no 6858).

Vous verrez beaucoup de musulmans faire preuve de négligence au niveau de l'accomplissement des obligations, de l’abandon des choses interdites et de la prédication. Ces manquements varient d'une personne à l'autre. L'explication est que le diable cherche constamment à égarer les fils d'Adam. Allah dit :

« Par Ta puissance! dit [Satan]. Je les séduirai assurément tous, sauf Tes serviteurs élus parmi eux » (Sourate Şâd, versets 82-83).

Il a promis de mettre en œuvre tout ce qu'il peut pour réaliser cet égarement. Allah dit :

« Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam." Ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. [Allah] dit : "Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je te l'ai commandé ? ". Il répondit : "Je suis meilleur que lui : Tu m'as créé de feu, alors que tu l'as créé d'argile." [Allah] dit : "Descend d'ici, tu n'as pas à t'enfler d'orgueil ici. Sors, te voilà parmi les méprisés ". "Accorde-moi un délai, dit (Satan,), jusqu'au jour où ils seront ressuscités". [Allah] dit : "Tu es de ceux à qui délai est accordé". "Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants ". "Sors de là", dit (Allah,) banni et rejeté. Quiconque te suit parmi eux…de vous tous, J'emplirai l'Enfer " » (Sourate al-'A`râf, versets 11-18) .

Cela ne doit pas vous dissuader de mener à bien votre rôle de prédication, mais au contraire vous inciter à redoubler d’efforts dans cette tâche.

Adoptez les mœurs islamiques et appliquez-les dans votre vie quotidienne, en venant par exemple en aide à celui qui en a besoin, ou en accordant un simple sourire à vos frères. Le Prophète a dit :

« Le sourire que tu fais à ton frère t'est compté comme une aumône. Ordonner le bien et interdire le mal est une aumône pour toi. Indiquer le chemin à un homme en un lieu où l'on s'égare facilement est une aumône pour toi. Servir d’yeux au malvoyant est une aumône pour toi. Retirer du chemin une pierre, une épine ou un os t'est compté comme une aumône et verser [l'eau] de ton seau dans le seau de ton frère est compté comme une aumône à ton avantage » (Şaћîћ d'Ibn Ħibbân, t.2, p. 286, hadith no 529).

Soyez propre, qu’il s’agisse de votre corps, de vos habits ou de vos autres affaires : le musulman doit être propre car sa religion est la religion de la propreté. Allah dit :

« Ô enfants d'Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos habits) » (Sourate al-'A`râf, verset 31).

Multipliez aussi la pratique des bonnes œuvres : aumônes, surérogations entre autres. C’est une façon indirecte d’inviter les autres musulmans à observer ces règles de bienséance et de susciter l’intérêt des non musulmans afin qu’ils s'informent sur cette religion qui encourage la propreté et les mœurs vertueuses.

Soyez bon avec vos proches et ne rompez pas tout lien avec eux, même s'ils n'ont pas la même religion que vous. Que votre comportement avec eux soit meilleur qu'avant, afin de gagner leur cœur, de leur faire aimer ce que vous êtes devenu et pour qu'ils constatent que l'Islam n'a fait qu'améliorer votre relation avec votre famille et qu'embellir votre caractère. Asmâ' (radia-llahu ´anhu) rapporte: « Ma mère est venue me voir alors qu'elle était païenne [muchrika] du vivant du Prophète. J'ai demandé l'avis du Prophète en lui disant :

« Ma mère est arrivée et elle veut me rencontrer. Est ce que je maintiens mes liens avec elle ? » Le Prophète répondit : « Oui, maintiens tes liens avec ta mère » (Şaћîћ d'al-Bukhârî, t.2, p.924, hadith no 2477).

Sachez que la lutte entre la vérité et le mensonge (le bien et le mal) ne cessera que le jour où Allah héritera de la terre et de ses habitants. Bien que les musulmans soient faibles, peu nombreux, en retard et dominés, et que les non-musulmans soient en position de supériorité apparente, cela ne signifie nullement que la communauté musulmane soit dans le faux. Cette situation est due au fait qu’elle s’est montrée peu attentive dans l'application de la loi de son Seigneur, qu’elle a abandonné la pratique cultuelle et la prédication. `Umar bnu al-Khaţţâb (radia-llahu ´anhu), le deuxième successeur [calife] de l'envoyé d'Allah (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit : « Nous sommes un peuple qu'Allah a rendu puissant par l'Islam. Tant que nous chercherons la puissance à travers autre que lui, Allah fera en sorte que nous soyons dominés ». La vérité mérite plus que tout qu'on la suive. Allah a créé le paradis et l'enfer et a promis de les remplir tous les deux.

Nous sommes à la fin des temps et chaque année qui passe nous rapproche de la fin du monde et du Jour de la résurrection. Un hadith nous rapporte que « le Prophète a dit :

« J'ai été envoyé, tandis qu'il y a entre la Résurrection et moi la distance qu’il y entre ces deux-là [ou entre celui-ci et celui-ci] » et il joignit l'index et le majeur » (Şaћîћ d'al-Bukhârî, t.5, p. 2031, hadith no 4995).

Il a annoncé, (qu'Allah soit satisfait de lui), la situation dans laquelle l'Islam allait se retrouver en disant :

« l'Islam a commencé en étant étranger et redeviendra étranger comme il avait commencé. Bienheureux seront les étrangers » (Şaћîћ de Muslim, t.1, p.130, hadith no145).

Le fait qu’une voie fasse de nombreux adeptes n’est pas un gage de véracité et de perfection, comme le montre cet autre hadith où le Prophète a dit : « Bienheureux sont ceux qui seront considérés comme des étrangers ; bienheureux sont ceux qui seront considérés comme des étrangers. Bienheureux sont ceux qui seront considérés comme des étrangers. » On lui demanda: « Qui seront les étrangers ? (ghurabâ') ». Il répondit :

« Ce sont des gens pieux, vivant parmi une multitude de gens mauvais. Ceux qui leur désobéiront seront plus nombreux que ceux qui leur obéiront » (Musnad de l'Imam Aћmad, t.2, p.222, hadith no 7072).

Le Prophète a aussi annoncé que la religion allait s'estomper peu à peu et faiblir à l'approche du Jour de la résurrection. Il ne restera ainsi personne à la surface de la terre qui dira "Allah, Allah". Ne subsisteront alors que les pires êtres de la création et c'est là que la fin du monde retentira, comme l’expliqué dans le long hadith de an-Nawwâs bnu Sam`ân racontant l'histoire de l'Antéchrist, la venue de 'Îsâ et le déferlement des Gog et Magog :

« (…) à ce moment là, Allah enverra un vent agréable qui les saisira sous les aisselles et prendra l'âme de tout croyant et musulman. Il ne restera alors que les pires humains sur terre, s'y accouplant les uns avec les autres comme les ânes et c'est sur eux que s'abattra la fin du monde » (Şaћîћ de Muslim, t.4, p. 2250, hadith no2937).

Sachez enfin que l'important dans toute chose, c'est le dénouement, aussi demandez fréquemment à Allah d’affermir vos pas sur la voie de l'Islam et de vous accorder une fin heureuse. Puissent vos paroles et vos actes être sincèrement voués à Allah et conformes à ce qu'Il a prescrit, et votre temps consacré à l'obéissance d'Allah Faites votre propre examen de conscience avant que vous ne soyez jugé. Faites en sorte qu'Allah ne vous voie pas là où Il vous a interdit d’être et qu'Il ne constate pas votre absence là où Il a requis votre présence.
avatar
monsif

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 37
Localisation : algerie
Date d'inscription : 20/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils fraternels

Message par monsif le Sam 21 Aoû - 14:31

avatar
monsif

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 37
Localisation : algerie
Date d'inscription : 20/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils fraternels

Message par Ikram_85 le Sam 21 Aoû - 18:51

Merci ,jazaka Allah khayran .


L'Islam en Questions et Réponses :

http://www.islamqa.com/fr

http://tanzil.info
http://dourous.net/


LE STATUT DE LA FEMME EN ISLAM :

http://www.womeninislam.ws/fr/


Education des enfants musulmans et apprentissage de langue arabe:

http://www.nospetitsmusulmans.com/index.php



Ikram_85

Masculin
Nombre de messages : 369
Age : 27
Localisation : aucun
Date d'inscription : 02/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils fraternels

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum